Voici les éléments 1 - 10 sur 26
  • Publication
    Métadonnées seulement
    Regulatory focus, time perspective, locus of control and sensation seeking as predictors of risky driving behaviors
    (2019-6) ;
    Bellavance, François
    ;
    Chebat, Jean-Charles
    Empirical evidence shows that most of the road safety efforts fail to reach the most risk-prone drivers. In light of this issue, we have developed this study in order to distinguish between high-risk drivers and low-risk drivers based on variables that have already been shown to affect the effectiveness of preventive messages: regulatory focus orientation, time perspective, locus of control and sensation seeking. We sent paper and pencil questionnaires to five thousand low-risk drivers and five thousand high-risk drivers randomly selected based on their driving records. A driver who has been convicted of two or more traffic infractions with demerit points (e.g., exceeding speed limits, red light violation, no seatbelt, etc.) in the last two years was considered a high-risk driver whereas a low-risk driver had no traffic offense registered in his driving record in the last four years. We received two thousand and sixty-four completed questionnaires for a response rate of 20.6%. Seven hundred and ninety-eight belonged to the group of high-risk drivers and one thousand two hundred and sixty-six to the group of low-risk drivers. The results show that a promotion focused orientation, a present hedonistic perspective, an internal locus of control, and sensation seeking are associated with more risky driving behaviors and could therefore distinguish between high-risk and low-risk drivers. These results increase the understanding of risky drivers’ personalities and motivations. The literature review provides insight into how these findings might be considered in developing more effective road safety programs and campaigns, and the conclusion encourages researchers to explore these new avenues in future research.
  • Publication
    Accès libre
    Unveiling the role of hope in guiding behavior
    Les émotions ont toujours joué un rôle central dans la vie des individus, et de nombreux chercheurs ont conceptualisé des théories pour identifier et décrire les sentiments humains. Cependant, ce n' est que récemment que la littérature en psychologie des consommateurs a commencé à étudier l'effet des émotions sur la prise de décision, et d'un intérêt particulier pour cette thèse sur les comportements pro-sociaux. Pour contribuer à cet axe de recherche, dans le premier chapitre de cette thèse, nous avons étudié comment diverses émotions motivent de façon différenciée les comportements prosociaux, considérés ici comme des actions visant des objectifs à long terme de bien-être social et environnemental. Nous avons basé notre recherche sur les théories de l'évaluation cognitive (appraisals) des émotions. Ces théories identifient des dimensions qui, d'une part, aident à distinguer les émotions et, d'autre part, mettent en lumière la tendance à l'action qu'elles guident. En particulier, nous nous sommes intéressées au rôle de la focalisation temporelle des émotions dans l'influence des comportements. À la lumière de cette évaluation cognitive ( appraisal ), l'espoir est défini comme une émotion tournée vers l'avenir puisque la situation qui suscite cette émotion est dans l' avenir. Par conséquent, l'espoir se distingue, par exemple, de l' orgueil et de l' amusement qui se réfèrent respectivement au passé et au présent. Les théories de l'évaluation cognitive ( appraisals ) des émotions prédisent en outre que les émotions guident les comportements conformément à leurs évaluations. Avec trois sondages en ligne, nous avons observé que les émotions tournées vers l'avenir, et l' espoir en particulier chez les hommes, aident les individus à penser à l' avenir et guident les comportements respectueux de l’ environnement. Ces mesures servent l'objectif à long terme du bienêtre environnemental. De plus, nous apportons la preuve que l' effet des émotions l' emporte sur l' orientation temporelle à laquelle les individus sont enclins. Sur la base de ces résultats et de l' absence dans la littérature d'études sur le processus par lequel l' espoir guide les comportements pro-sociaux, dans le deuxième chapitre, nous avons étudié plus en profondeur comment l' espoir fonctionne. La littérature définit l' espoir comme une vertu qui inculque une force qui aide les individus à persévérer dans leurs objectifs. Nous avons suggéré que l' espoir responsabilise les individus en leur donnant le sentiment d' avoir un plus grand contrôle sur la situation par rapport aux individus qui n' éprouvent pas d'espoir. Les résultats de deux expériences suggèrent que l' espoir augmente le pouvoir sur la situation ressentie par les individus, ce qui à son tour prédit un plus grand engagement dans des comportements respectueux de l’ environnement. Dans le chapitre 2, nous avons aussi examiné plus en détail comment l' orientation réglementaire ( regulatory focus ) atténue l'effet suggéré. De façon inattendue, nous avons constaté que dans le domaine de l'environnement, l' espoir est particulièrement bénéfique pour les personnes axées sur la prévention. Dans les deux premiers chapitres, nous présentons des preuves empiriques de l' effet positif de l' espoir pour ceux qui vivent cette émotion. Dans le troisième chapitre, nous avons fait un autre pas en avant en examinant comment les individus perçoivent et réagissent aux espoirs des autres. L' espoir est souvent utilisée dans le langage courant, des conversations quotidiennes aux discours politiques en passant par les publicités. Cependant, on ne sait pas vraiment si les individus, lorsqu' ils entendent parler des espoirs des autres, ont des comportements de soutien ou non. Plus précisément, nous avons examiné comment les consommateurs perçoivent une entreprise qui espère faire une différence pour la société. Nous avons émis l' hypothèse et constaté que les consommateurs perçoivent un message utilisant l' espoir comme sincère puisqu' il laisse transparaître l' honnête incertitude quant à l' effet des efforts de l' entreprise. La sincérité du message, à son tour, diminue les doutes que les consommateurs peuvent avoir quant aux motivations des entreprises à s' engager dans des actions philanthropiques en tant que forme de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE). Par conséquent, un message utilisant l' espoir augmente le soutien des individus à l' entreprise en les persuadant que l' entreprise est vraiment engagée à aider la société. Toutefois, l' ampleur de l' effet identifié dépend de l' adéquation perçue entre l' activité de l' entreprise et la cause soutenue. Dans l' ensemble, cette thèse contribue à la littérature sur les émotions en étudiant différentes facettes de la façon dont l' espoir affecte les individus et leurs comportements. De plus, nos résultats enrichissent la littérature sur l' atteinte des objectifs, l' autorégulation, la psychologie du consommateur, les comportements pro-sociaux et la promotion de la RSE. Enfin, la compréhension de l' effet de l' espoir offre également des implications pratiques qui peuvent aider les spécialistes du marketing et les décideurs politiques à accroître l' efficacité de leurs campagnes et interventions.
  • Publication
    Métadonnées seulement
    Doing Worse by doing good: how corporate social responsibility makes products less dangerous
    (2018-10-12) ;
    Girardin, Florent
    We show that the charitable activities of controversial companies (i.e. companies selling product potentially dangerous to health or the environment) can create a benevolent halo that leads consumers to classify products as less dangerous and reduces the effectiveness of hazard warnings.
  • Publication
    Métadonnées seulement
    Reduktion der Energienachfrage von Haushalten – erfolgversprechende Schritte auf einem langen Weg
    (Basel SCCER-CREST Work Package 2, 2018-4-30)
    Burger, Paul
    ;
    ;
    Brosch, Tobias
    ;
    Carabias-Hutter, Vicente
    ;
    ;
    Hahnel, Ulf
    ;
    Hille, Stefanie
    ;
    ; ;
    Moser, Corinne
    ;
    ;
    Schubert, Iljana
    ;
    Sohre, Annika
    ;
    Trotz grosser Erfolge der Effizienzmassnahmen in den letzten 20 Jahren ist der Weg zum Erreichen der Reduktionsziele der schweizerischen Energiestrategie noch immer lang und steinig. Auf diesem Weg spielen die Haushalte mit ihrem Anteil von rund 50% am Verbrauch eine zentrale Rolle. Um substantielle Reduktionen bei den Haushalten zu erreichen, werden grosse Anstrengungen aller Akteure aus Staat, Wirtschaft und Zivilgesellschaft notwendig sein. Dieses White Paper gibt Empfehlungen zur Reduktion des Energieverbrauchs der Haushalte. Dabei liegt der Schwerpunkt auf Empfehlungen zur allgemeinen Konzeption von Einsparprogrammen und nicht auf spezifischen Massnahmen. Das White Paper basiert auf Forschungsergebnissen aus dem SCCER CREST sowie ausgewählten weiteren Studien. Insbesondere stellt der im Rahmen des SCCER CREST Work Package 2 entwickelte Swiss Household Energy Demand Survey (SHEDS) eine wichtige Grundlage dar. Er wurde bislang zweimal (2016 und 2017) mit einem reprä- sentativen Sample von 5‘000 Teilnehmenden durchgeführt. Durch die Kombination verschiedener wissenschaftlicher Ansätze bildet er eine einzigartige Basis für die Analyse des Energieverbrauchs der Haushalte. Auf der Basis der bisherigen Erkenntnisse werden folgende Empfehlungen gegeben: 1. Um eine grössere Wirkung von Massnahmen zur Realisierung des vorhandenen Effizienzpotentials in Haushalten zu erreichen, sollten diese zielgruppenspezifisch ausgerichtet werden. Ein „One Fits All“-Ansatz ist nicht zielführend. 2. Um eine grössere Wirkung von Informationskampagnen zu erzielen, sollten diese spezifisch auf Haushalte zugeschnitten sein. Sie sollten jeweils Vorschläge für die Reduktion des Verbrauchs beinhalten und Hinweise auf mögliche Einsparungen geben. 3. Nudges könnten dort eingesetzt werden, wo über bekannte kognitive oder emotionale Eigenschaften der Individuen „low-cost“-Effekte erzielt werden können. 4. Kantone, Städte und Gemeinden sollten mit Mittelspersonen (z.B. von Wohnbaugenossenschaften, Freizeitvereinen etc.) zusammenarbeiten, wenn Vertrauen, soziale Normen und Innovativität (Spassfaktor) eine grosse Rolle spielen. 5. Um die Reduktionsziele zu erreichen, sollten auch die strukturellen Faktoren adressiert werden. Insbesondere sind die energetischen Folgen von Entscheidungen in anderen Politikbereichen zu berücksichtigen.
  • Publication
    Métadonnées seulement
    Reckless driving promotion and prevention: priming effects
    (2017-11) ;
    Chebat, Jean-Charles
    ;
    Bellavance, François
    This paper aims to examine how reckless driving scenes in action movies affect young male drivers’ perception of reckless drivers and proposes a targeted social marketing strategy to counteract this effect. Design/methodology/approach The hypotheses were tested through a 2 (reckless driving scenes vs control) × 2 (road safety advertising vs control) online experiment with 151 young male drivers. Findings Reckless driving scenes in action movies prime a positive image of reckless drivers which impacts young male drivers’ attitudes and reckless driving intention. However, a road safety message specifically addressing the positive image of reckless drivers efficiently counteracts this effect. Research limitations/implications A few studies have experimentally tested the impact of reckless driving promotion on young drivers’ attitudes and intention, but none have analysed this impact in terms of the development of a positive image of reckless drivers. In addition, this study emphasises that a targeted message based on social norms can cancel the effect of reckless driving promotion and have a beneficial impact on the most risk-prone drivers. Practical implications Social marketers working in the field of road safety can improve the efficacy of their social marketing programmes by taking into consideration the positive image of reckless drivers promoted by the media. Social implications Practitioners should develop interventions and targeted messages that help young drivers cultivate a less idealised and masculine social image of reckless drivers. Originality/value This paper enhances the awareness of the effect that the media’s positive depiction of reckless drivers can have on the youth and proposes a strategy to counteract this effect.