Voici les éléments 1 - 10 sur 104
  • Publication
    Accès libre
    L’agentivité relationnelle d’adolescent·e·s dans un contexte d’accompagnement sollicité par des tiers
    (2023-12-19)
    Gavillet, Aline
    ;
    Dans le domaine de la santé, l’approche considérant les patients comme partenaires des soins s’est imposée depuis plus de vingt ans, impliquant des enjeux particuliers lorsque les patient·e·s sont mineur·e·s et / ou en situation de vulnérabilité. La participation des jeunes, leur engagement dans des mesures de soins ou d’insertion devient un enjeu crucial lorsque l’aide mise en place est sollicitée par un tiers. Par ailleurs, en pédopsychiatrie, le nombre de professionnel∙le∙s impliqué·e·s dans l’accompagnement d’un∙e jeune peut être élevé. Le point de vue des jeunes sur ce qui est une ressource dans le réseau ainsi constitué présente un grand intérêt pour le développement de bonnes pratiques et pour construire un dispositif de soins efficient. Le but de ce travail est de mieux connaitre l’expérience vécue par les jeunes de la collaboration intersectorielle, et de mieux comprendre le processus d’appropriation d’un accompagnement sollicité par des tiers lorsque celui-ci peut être dégagé. Les jeunes ont été considéré·e·s en tant qu’expert·e·s de la situation. Nous avons mené quatre entretiens individuels, chacun avec un·e jeune suivi·e dans une consultation de pédopsychiatrie spécialisée dans les problématiques de conduites addictives du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV). Des éléments comme le point de vue des membres du réseau, celui des familles impliquées ou les informations de leur dossier médical ne font pas partie des données de recherche. Nous avons proposé une méthode croisée, articulant la mise en scène de leur réseau à l’aide de figurines et le récit sur la production réalisée avec ces figurines. Dans la perspective du patient partenaire, nous utilisons le concept d’agentivité relationnelle pour notre analyse. Développé par Anne Edwards dans le contexte des collaborations interprofessionnelles, le concept d’agentivité relationnelle appréhende la capacité à collaborer, notamment à s’appuyer sur les ressources des autres pour atteindre un objectif commun. Notre cadre théorique s’appuie également sur les notions d’autonomie et de vulnérabilité dans le contexte de l’adolescence. Les résultats montrent que l’application du concept d’agentivité relationnelle à un dispositif d’aide contrainte met au premier plan la notion de réciprocité : pour que les jeunes identifient et utilisent les compétences des professionnel·le·s, leur vécu, leur expérience doit être reconnu et intégrée à leur vision commune et aux stratégies retenues pour résoudre les problèmes, en particulier dans situations où des professionnel·le·s de différents horizons sont présent·e·s. Les résultats montrent que la perception des jeunes de leur réseau et leur position au sein de celui-ci évolue au fil du temps : les expériences où iels se sentent reconnu·e·s favorisent l'adoption d'une posture en tant que partenaire et ainsi l’appropriation de l’aide préalablement imposée. Finalement, cette recherche fait émerger les enjeux relatifs à la vulnérabilité telle qu’on la considère dans les dispositifs de soin. La problématisation des facteurs de vulnérabilité favorise l’engagement des jeunes. En adoptant cette perspective, des recherches sur l’expérience des personnes dites vulnérables dans les réseaux de soins seraient à notre avis très intéressantes pour interroger leur agentivité et proposer des pistes pour favoriser celle-ci.
  • Publication
    Accès libre
    Pratiques des entraîneurs de football dans le cadre du discours de compétition : autoconfrontations en milieu amateur
    (2023-06-06)
    Torrent, Jeremy
    ;
    Tous les entraîneurs recherchent l’activation optimale de leurs joueurs dans un contexte de compétition. Parfois laissés pour compte après leurs formations, les entraîneurs tentent de faire du mieux qu’ils peuvent pour amener leurs joueurs à un état de compétition juste avant d’aller sur terrain. D’ailleurs, peu d’études existent sur l’analyse des pratiques des entraîneurs amateurs durant leur prise de parole. Confronter les entraîneurs à leur discours autour de la compétition nous a permis d’en saisir des détails et de concevoir des pistes de réflexions. Ceci nous a particulièrement permis d’établir (i) des limites aux formations proposées par l’Association Suisse de Football, (ii) de permettre à l’entraîneur de réfléchir sur son discours et (iii) de faire ressortir des techniques utilisées par les entraîneurs. Les données récoltées lors de cette recherche montrent que les entraîneurs ont des moyens d’action sur divers facteurs de performance de groupe. Nous observerons d’ailleurs la manière dont les entraîneurs éveillent les athlètes, comment ils maintiennent cet éveil, comment ils créent la motivation particulière à la compétition et de quelle façon ils anticipent les défaillances individuelles et collectives à des niveaux tactiques-techniques-émotionnels.
  • Publication
    Accès libre
    La psicoterapia come dialogo per la co-costruzione di signficati etici
    La provocation à l'origine de ce travail est l'affirmation de la philosophie morale. La philosophie morale affirme que le psychothérapeute accomplit une action typiquement éthique dans l'exercice de sa profession (Macintyre, 1981). Par conséquent, les questions qui guident la recherche sont liées à la nature de l'objet de soins de la psychothérapie, à la nature de l'instrument de soins et à la définition de l'éthique. L'ouvrage affirme que la maladie mentale, et donc le diagnostic et le traitement, ont à voir de manière prépondérante et incontournable à la fois avec la subjectivité du patient et la subjectivité du clinicien. Avec la première parce que ce dont parle le patient peut être ramené à la façon dont il donne un sens aux événements qu'il vit (Salvatore, Gennaro, Auletta, et al., 2010) et avec la seconde parce que chaque mot du psychothérapeute (Markova, 2016; Grossen, 2010), même le non-dit, contribue à ce processus de signification. Pour la philosophie morale (Taylor, 1989/1993; Abbà 1996), les êtres humains acquièrent une expérience morale lorsqu'ils évaluent la qualité de leurs actions. L'évaluation se fait par le choix de principes de pertinence, qui sont les principes par lesquels on donne un sens à un événement. Sur la base de cette approche théorique, le travail étudie comment le patient et le thérapeute construisent de nouvelles significations dans le dialogue clinique et comment ces significations peuvent être définies en termes d'expérience morale.
  • Publication
    Accès libre
    Producing transformations to study them: Concept Development in Activity Clinics
    Concepts are at the core of human psychological experience. By means of them, we can communicate, understand and collaborate with each other. Within each community, concepts have been learned and can be taught. They are of capital importance for education in every level and for work activities. Concepts have been the object of study of different disciplines and in different contexts for many years. Despite their importance and the attention they have received, both common sense and psychological science understand concepts in an oversimplified way that has consequences for research and teaching. Early in the past century, Vygotsky studied the phenomena of concepts and their development in what ended up addressing most of the loose ends that remain in current dominant psychological and educational perspectives. In this article, we review the main, hegemonic perspectives on concepts in psychology, particularly one of the mayor research fields in educational psychology (Research on Conceptual Change), to present later some cross-cutting criticisms to those approaches that will become our touchstone for a sound theory of concepts. Then we present the Vygotskian approach to concept development, and the methodological implications derived from the dialectical framework in which it is inscribed. Finally, extending the Vygotskian approach beyond child development, we present a method developed in French work psychology, the Activity Clinics approach, and its potential for studying the development of concepts in work activities.
  • Publication
    Accès libre
    La place de l’engagement bénévole dans une trajectoire de vie
    (2022-06)
    Plumey, Charline
    ;
    Ce travail de mémoire s’intéresse à la place qu’occupe l’engagement bénévole dans une trajectoire de vie. Pour répondre à ce questionnement, cinq entretiens biographiques ont été menés auprès de bénévoles exerçant leurs activités au sein de la même association. Par ailleurs, je m’y suis moi-même engagée pour une durée de trois mois en effectuant des observations participantes. Avant cela, quinze entretiens d’experts ont été réalisés dans le cadre d’un mandat auquel j’ai participé avec l’Université de Neuchâtel, visant à évaluer l’utilité d’une plateforme (asile-ne.ch). Pour ma part, je me suis concentrée durant cette étude à comprendre ce que chaque individu a développé comme apprentissage à travers sa participation à une association. Dès lors, ce travail traite de l’engagement bénévole dans le domaine de l’asile. Plusieurs concepts théoriques sont mobilisés dans ce rapport, tels que celui de trajectoire de vie, d’éducation informelle, de transferts de compétences ou encore de sphères d’expérience. La notion de bénévolat est aussi définie et présentée sous plusieurs aspects. De surcroît, la recherche empirique confirme que le bénévolat représente un lieu d’affirmation identitaire, notamment à travers l’expression de certaines causes et valeurs importantes pour les participantes. De plus, des moteurs à l’engagement sont identifiés, tels que la recherche de liens sociaux ainsi que les sentiments d’utilité et de redevance ressentis par les bénévoles. La reconnaissance et la valorisation sont aussi considérées comme des facteurs de perpétuation de l’engagement. D’ailleurs, les bénévoles perçoivent des apports, tant personnels que professionnels, à la suite de leurs activités. Enfin, des ressemblances et des divergences émergent entre le bénévolat et l’activité professionnelle. Ainsi, des éléments de continuité apparaissent entre les diverses sphères d’expérience d’une personne. Toutefois, des enjeux de conciliation sont rapportés, notamment en termes d’organisation et de disponibilités requises.
  • Publication
    Accès libre
  • Publication
    Accès libre
  • Publication
    Accès libre
    Fenêtre sur une pratique d'instruction en famille : rôle du matériel pédagogique dans un atelier de géométrie
    (2021-08)
    Desarzens, Séverine
    ;
    Les parents faisant le choix d’instruire leur(s) enfant(s) à domicile sont chaque année un peu plus nombreux en suisse (Brabant, 2013). Les pratiques d’instructions sont diverses ; parfois les familles se regroupent et chaque parent propose un atelier spécifique en fonction de ses compétences à l’ensemble des enfants. Cette recherche analyse deux situations d’enseignement-apprentissage issues d’un atelier de la sorte, donné par un parent-éducateur, sur des notions de géométrie. Les séquences sont abordées sous l’angle de la sociomatérialité et tentent d’observer si les deux apprenantes des situations sont agentes de leur apprentissage, si elles en prennent la responsabilité (Plavis, 2017). Pour cela, les faits et gestes des acteurs sont décryptés finement à l’aide d’une analyse multimodale. Une conceptualisation issue de la clinique de l’activité est utilisée pour comprendre la dynamique des activités des apprenantes qui nait de leurs interactions avec le matériel pédagogique. Leur implication dans la tâche proposée est estimée à l’aide de la notion d’agentivité. Finalement, deux entretiens ont été effectué avec le parent-éducateur afin de comprendre sur quoi il base ses interventions pour orienter les activités des apprenantes vers l’apprentissage prévu.