Voici les éléments 1 - 10 sur 1060
  • Publication
    Métadonnées seulement
    Nell'atelier di un atlante linguistico. In attesa del primo volume dell'Atlas des Patois Valdôtains
    (Aoste: Région autonome de la Vallée d'Aoste, Assessorat de l’éducation et de la culture, 2013) ;
    Favre, Saverio
    ;
    Raimondi, Gianmario
  • Publication
    Accès libre
    Zur Situation des Französischen in der Deutschschweiz
    Wer sind die Französischsprachigen in der Deutschschweiz? Welche Rolle spielt das Französische in Familie, Bildung und Beruf? Wie steht es mit der Integration und dem Sprachverständnis der Suisses romands? Welche Perspektiven ergeben sich für Schule und Bildungspolitik? Diese Fragen wurden kürzlich in umfassender Weise von Lüdi/Werlen et al. 1997 und Lüdi/Py et al. 1995 behandelt. Sie sollen hier aufgegriffen werden, um dem interessierten Leser einen kurzen und zusammenfassenden Einblick in die komplexe Situation des Französischen im deutschsprachigen Gebiet unseres Landes zu vermitteln. [Qui sont les francophones en Suisse alémanique? Quels parcours d'intégration accompagnent le Romand en région germanophone? Quel rôle joue ici le français dans la vie privée et professionnelle? Et qu'en est-il de la valeur symbolique de cette langue sur le marché du travail? Cet article présentera un aperçu sommaire de la situation complexe du français et des francophones en Suisse alémanique. L'état des lieux qui se dessinera ainsi fournira des arguments en faveur de diverses mesures d'optimisation de l'enseignement du français langue seconde. Pour cet enseignement il s'agit non seulement d'aider l'apprenant à développer un répertoire fonctionnel et plurilingue, adapté à ces besoins communicatifs concrets. Il s'agit aussi de le sensibiliser au plurilinguisme et à ce que cela veut dire de parler et d'apprendre une langue étrangère. La nature même du paysage linguistique Suisse offre des conditions particulièrement intéressantes pour un tel projet éducatif.]
  • Publication
    Accès libre
    Interagir, jouer et expliquer: dyades mère-enfant francophones et italophones dans deux situations logopédiques
    ;
    Weck, Genevière de
    ;
    Salazar Orvig, Anne
    ;
    Serratrice, Ludovica
    ;
    Veneziano, Edy
    Plusieurs auteurs se sont intéressés au développement des conduites explicatives et justificatives (CEJ) chez des enfants typiques. La littérature reporte aussi de plus en plus d’études qui s’intéressent aux compétences pragmatiques et interactionnelles des enfants qui présentent un trouble du développement du langage (TDL) en montrant que ces enfants présentent des spécificités par rapport aux enfants typiques. Dans ce travail, nous avons combiné ces deux pistes de réflexion en investiguant les CEJ produites par des enfants avec TDL (5-7 ans) et des enfants typiques (4-7 ans), ainsi que par leurs mères, dans des interactions mères-enfants italophones et francophones dans deux activités différentes : un jeu symbolique et une lecture conjointe d’un livre en images. Nos résultats montrent que les deux langues présentent des patrons similaires. Cependant, des différences ponctuelles liées à la langue ont pu être mises en évidence. Les mères prennent en charge les activités proposées et l’activité paraît influencer le fonctionnement des interactions et la production des CEJ. Les enfants avec TDL présentent de CEJ moins élevés que leurs pairs typiques dans l’activité de jeu symbolique et ils semblent avoir davantage besoin que ces derniers du support de leur mère pour en produire dans l’activité de lecture conjointe (notamment dans le corpus francophone). Les mères des enfants typiques et des enfants avec TDL présentent des comportements globalement similaires en amont mais elles semblent s’adapter aux besoins de leurs enfants en aval. Compte tenu de l’importance sociale et éducative de ces conduites, nos résultats pourraient avoir des implications cliniques., Several authors have studied the development of explanations and justifications (E/J) in typical developing (TD) children. Similarly, it is possible to find in the literature studies that analyze pragmatic and interactional skills of children with specific language impairment (SLI). These studies show that children with SLI present specific behaviour when compared to TD children. In this thesis, we merge these two strands of research by investigating E/J produced by children with SLI (aged 5-7) and TD children (aged 4-7), and by their mothers. To do so, we analyzed mother-child interactions (in Italian and French) during two different activities: symbolic play and joint wordless picture-book reading. Similar patterns were observed in both languages. Nevertheless, specific differences related to the typology of the language were highlighted. Our results show that the management of the activity is globally asymmetric, but important interindividual differences were observed. Moreover, activities play a central role in shaping the structure of interactions and E/J. Furthermore, children with SLI show lower rates of E/J than their typical peers in the symbolic play and seem to need the support of their mothers more than TD children in the joint reading activity (particularly in the French corpus). Finally, the mothers of TD children and children with SLI show some similarities in the way they solicit E/J, but at the same time they fine tune their reactions to E/J produced by children according to the children’s needs. Given the social and educational importance of explanations and justifications, our results may have some clinical implications.
  • Publication
    Accès libre
    L'expression de l'hypothèse en français contemporain, entre hypotaxe et parataxe
    Cette étude sur l’hypothèse en français contemporain synthétise les résultats d’une démarche intellectuelle qui trouve son origine dans deux types de questionnement : une recherche sur les énoncés en si, d’une part, et une réflexion sur les modalités de construction de la valeur hypothétique dans des structures binaires sans le connecteur si, d’autre part. Le propos est centré sur les constructions hypothétiques qui relèvent de la « parataxe », comme par exemple un mot de plus et je m’en vais. Ces hypothétiques non marquées réclament à la fois un examen syntaxique – quel est le statut grammatical de un mot de plus ? – et une analyse sémantico-pragmatique – à partir de quels indices une interprétation hypothétique, du genre au cas où tu dis un mot de plus…, s’élabore-t-elle ? Ces configurations paratactiques sont très peu traitées dans les travaux de linguistique, ce qui justifie que cette étude ait pour objectif de les doter d’une grammaire. En revanche, le fonctionnement des énoncés introduits par si est particulièrement bien documenté. On propose néanmoins dans ce travail une réévaluation des structures en si, aussi bien au plan syntaxique – y a-t-il toujours un phénomène de subordination ? – qu’au plan sémantique – comment expliquer la polysémie de si ?
  • Publication
    Métadonnées seulement