Voici les éléments 1 - 10 sur 16
  • Publication
    Accès libre
    Les piédestaux des statues monumentales entre 1150 et 1230
    Les piédestaux des statues monumentales ont fait l’objet d’une attention moins accrue que la statuaire principale. Or, l’analyse des éléments sculptés qui servent de soutien aux statues des ébrasements des portails ibériques, entre 1150 et 1250, offre des résultats fructueux. Elle permet de corroborer les conclusions antérieures sur les questions de transferts artistiques, mais également d’amener de nouvelles pistes, la plus inédite étant certainement l’hypothèse d’un maître venu de Lausanne diriger la construction du portail occidental de la cathédrale de Tui. Par ailleurs, à travers les choix formels de ces piédestaux, il est possible de mieux comprendre quel type de rhétorique était privilégié dans l’élaboration du message véhiculé par le portail.
  • Publication
    Accès libre
    Splendeurs liminaires. La sculpture monumentale des portails ibériques à l'aube du gothique
    (Neuchâtel : Alphil, 2024) ;
    Térence Le Deschault De Monredon
    ;
    Laura Acosta Jacob
    Si l’on pouvait interroger un pèlerin ayant réalisé le pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle vers le milieu du °˛˛e siècle, il est certain qu’il évoquerait les splendeurs des portails sculp-tés de la cathédrale, découvertes une fois arrivé à destination. Le visiteur qui a vaillamment traversé de nombreuses contrées, le récompensant ainsi de manière grandiose. Parcourant les chemins de pèlerinage qui mènent à Saint-Jacques-de-Compostelle, les sculpteurs formés sur les chantiers d’Ile-de-France, de Bourgogne ou d’Occitanie importent dans leurs bagages des innovations qu’ils emploient ensuite sur le chantier de la cathédrale. Par leur participation à la construction formes nouvelles, impactant le développement ultérieur de la sculpture hispanique. Cette vision d'une forte influence sur la péninsule ibérique, qui se développe dans l'historiographie dès la fin du XIXe siècle, a durablement marqué les études sur la sculpture hispanique. Les recherches actuelles tendent à nuancer cette approche et s'attachent à définir de manière plus pointue la notion de "transfert", permettant ainsi d'expliquer les processus et les modalités d'adaptation face aux nouveautés. Cet ouvrage aborde, à travers une série d’articles richement documentés, l’évolution de la sculpture dans la péninsule ibérique depuis le e siècle jusqu’au milieu du e siècle. L’utilisation de moyens méthodologiques renouvelés permet aux auteur e s de mieux examiner la genèse de l’implantation de l’art gothique au sud des Pyrénées.
  • Publication
    Accès libre
    L'agentivité des portails à l'épreuve des socles figurés des statues des ébrasements
    (Turnhout : Brepols, 2023)
    From the 12th century onwards, portals are privileged spaces to display sculpted decors. In parallel, monumental statues, larger than life, are placed within embrasures. A host of biblical characters as well as ½saints welcome believers within the sacred space and participate to the creation of a specific rhetoric, one visible from outside the building. Some elements, often judged secondary, escaped researcher’s atten-tion. This is true for the figurative pedestals of the statues, which are the subject of this article. These are analysed here by bringing to light three kinds of relationships between the statue and its pedestal: antithetical, exegetical, and annihilated (the relationship is not established with the statue but with adjacent figurative pedestals). Pedestals are therefore actors within the global rhetoric of the portals and their semiology is proven to be significant.
  • Publication
    Accès libre
    Compte-rendu de Christian Grappe (dir.), La cathédrale de Strasbourg en sa ville, 2020
    Compte-rendu de Christian Grappe (dir.), La cathédrale de Strasbourg en sa ville. Le sprituel et le temporel, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2020, 240 p.
  • Publication
    Accès libre
    Les mirabilia mythologiques dans l'espace ecclésial
    Les sujets issus de la mythologie gréco-romaine furent transmis durant le Moyen Âge à travers plusieurs traditions littéraires et visuelles. Si de nombreuses études ont, dès les années 1930, repéré des sujets mythologiques au sein des églises, c’est essentiellement l’identification de l’épisode représenté qui a retenu l’attention des chercheurs. A partir d’un corpus constitué de chapiteaux des XIe et XIIe siècles, les sources littéraires utilisées et le répertoire des sujets les plus exploités sont présentés. En se demandant comment les thèmes antiques intègrent le champ du merveilleux, l’analyse se focalise sur l’emplacement des chapiteaux mythologiques au sein de l’espace ecclésial. L’article montre que les sujets ovidiens apparaissent vers 1100 et que les moralisations des Métamorphoses du début du XIVe siècle étaient déjà certainement connues au XIIe siècle. Par ailleurs, la disposition des sujets mythologiques sur les chapiteaux n’était pas laissée au hasard mais participait à une segmentation des espaces ecclésiaux et à l’articulation d’un discours bien précis.
  • Publication
    Métadonnées seulement
    Aesthetics and the Imitation of Antiquity in Early Gothic Sculpture
    (Turnhout: Brepols, 2022)
    This article discusses the emergence of a style, known as the ‘1200 style’, one of whose principal characteristics is the evocation of antique art. Examination of the stylistic evolution of early Gothic sculpture similarly reveals a concern for realistic representation in the late twelfth and early thirteenth centuries. Sculptors, like goldsmiths, tried to create convincing figures whose proportions and anatomies are consistent with those found in nature. Related to the development of the 1200 style and its links with antique work, the objective of these sculptors was not Antiquity itself but an aesthetic of naturalism. The Latin and French texts of the same period make abundant use of the antique topos of the statue animated by the breath of life. The realistic tendencies of artistic production are here explained by a desire to give presence to divinity through sculpture with a powerful capacity for re-presentation.
  • Publication
    Accès libre