Voici les éléments 1 - 3 sur 3
  • Publication
    Accès libre
    Distinguer des genres textuels en français langue étrangère : étude textométrique de marqueurs subjectifs
    Une méthodologie textométrique pour différencier quatre genres textuels est utilisée dans la recherche : les discours de presse, les discours encyclopédiques, les discours présidentiels et des écrits d’étudiants universitaires. Ces divergences ou ressemblances sont étudiées à l’aide de marqueurs subjectifs, traces de la locutrice dans son discours : les pronoms personnels de première personne et certains verbes subjectifs (verbes modaux et verbes d’attitude propositionnelle). L’étude de représentativité de ces formes dans des genres différents permet de montrer que des discours à visée informative sont plus imperméables aux marques de la locutrice que des discours à visée argumentative. Cette méthodologie, ainsi que les résultats obtenus, permettent une application didactique en classe de français langue étrangère développée dans la dernière section à l’aide de plusieurs propositions d’exercices.
  • Publication
    Accès libre
    Structures argumentatives et analyses statistiques: étude des combinatoires entre connecteurs et indications énonciatives
    Nous proposons, dans cet article, un modèle sémantique pour décrire la contribution des connecteurs aux énoncés, en prenant comme fondements théoriques ceux de la sémantique argumentative, dans la mesure où nous concevons les connecteurs comme porteurs d’indications conventionnelles se rapportant à la mise en discours des énoncés. Notre hypothèse est que ces indications concernent, d’une part, la propriété que les connecteurs ont de hiérarchiser (ou non) les contenus qu’ils articulent et, d’autre part, la propriété qu’ils ont de rendre manifeste (ou non) une voix qui est derrière l’agencement textuel mis en place par le connecteur. Pour mettre en relief ces deux propriétés, nous adoptons une perspective de linguistique de corpus fondée sur des études statistiques, perspective qui permettra de voir que les connecteurs sélectionnent de façon statistiquement significative les formes qui sont en phase avec ces deux propriétés.
  • Publication
    Accès libre
    Les verbes modaux du français : ressemblances et dissociations à l’aide de leurs associations avec les verbes dicendi et putandi
    (: SHS Web of Conferences, 2022-7-5)
    Cet article a pour but de saisir les ressemblances et les divergences entre les quatre principaux verbes modaux du français (devoir, pouvoir, falloir et vouloir) dans une démarche quantitative. Les études qualitatives à leur sujet attestent une polyvalence d’utilisation au sein des modalités et pourtant, ces verbes diffèrent dans leur usage. Pour ce faire, nous comparons leurs associations avec des verbes de communication et d’activité mentale afin de relever des nuances d’usage lorsqu’ils modalisent des complémentations verbales qui elles aussi révèlent une attitude du locuteur. Ces associations sont illustrées à l’aide d’un indice de spécificité qui est le Log-Likelihood et une représentation graphique grâce à l’analyse factorielle des correspondances.