Voici les éléments 1 - 8 sur 8
  • Publication
    Métadonnées seulement
    Towards a descriptive evaluation of scientific production and its diversity within humanities and social sciences
    This communication aims to present a descriptive approach of research activity evaluation in the field of humanities and social sciences. The project we are conducting at the University of Neuchatel is a contribution to a national programme involving Swiss universities which intend to develop alternative approaches to conventional bibliometrics[i]. This research programme responds to limitations and potential adverse effects of conventional bibliometric evaluation methods on scientific production, such as they have been discussed by several authors (Gindras, 2008, 2014; Richards & al. 2009; Blay, 2009; Charles, 2009; Academie des sciences - France, 2011; Servais, 2011; Pansu, Dubois & Beauvois, 2013). The objective of our project is to promote a method describing the scientific “fecundity” and the contribution of research groups, employing a method that respects diversity of disciplines and research cultures within humanities and social sciences. This approach can be referred as “qualitative bibliometrics”. In a first step, we have analysed the publications of twelve research units (in the field of anthropology, psychology, sociology, linguistic, history, and literature) in order to index their recent communications and papers taking into account several dimensions of description. In this communication, particular attention will be paid to four of these dimensions: • the collective aspect of scientific production, such as it is revealed by co-authorship in particular, • the type of publications, with a special attention to the role of books and articles, respectively, • the language of publications, in relation with the target audience, • the temporality of research and publishing work, We will underline how the diversity of practices we observed reflects different orientations and contexts of research that must be taken into account in a descriptive approach of evaluation. In a second step, we have developed a visualisation method based on cartography (with the tool TouchGraph). Using a database of several hundred indexed publications, the tool makes visible the specificity of each research unit’s scientific contribution. Our poster will present some examples illustrating this cartographic approach.
  • Publication
    Accès libre
    Pour une évaluation des activités de recherche qui fasse sens
    L’évaluation de la recherche à l’aide d’indicateurs d’impact fait de plus en plus l’objet d’analyses critiques au sein de la communauté scientifique. La bibliométrie ne traite, par exemple, qu’une petite fraction des publications en SHS. Cela peut conduire, comme dans l’évaluation de l’UniNe produite en 2008 par le Center for Science and Technology Studies (CWTS), à tenir pour quasi inexistantes les publications de la FLSH (50 publications sur 10 ans !). Comment réagir face à cette mal-mesure de la recherche sur laquelle se basent notamment tous les classements internationaux des universités ? Quelles sont les alternatives possibles pour rendre visibles le rayonnement scientifique des SHS et les contributions de notre Faculté en particulier ? Pour répondre à ces interrogations, la CUS a lancé dès 2008 un programme de coopération et d’innovation en vue d’explorer des alternatives possibles à l’approche bibliométrique classique. C'est dans le cadre de ce programme que deux projets ont été développés au sein du Secteur qualité. Le but de la rencontre du 23 janvier après-midi est de présenter ces deux initiatives et d’examiner l’apport de ces démarches novatrices à la mise en valeur des activités de recherche de la FLSH. Cela nous conduira à ouvrir une large réflexion et discussion sur les enjeux actuels de l'évaluation de la recherche.
  • Publication
    Accès libre
    Visualiser l'activité des unités de recherche en SHS
    La démarche d’évaluation présentée dans cette communication repose sur un principe de base : prendre en considération tous les documents que produit une unité de recherche, quel qu’en soit le type (livre, article, projet de recherche, rapport, communication, exposé, document de travail, etc.). Tous ces textes témoignent des multiples facettes d’une activité de recherche et de son rayonnement. Par rapport à la bibliométrie conventionnelle, qui ne prend en compte qu’une sélection d’articles à des fins de comparaisons statistiques, l’approche préconisée ici se veut résolument multidimensionnelle, descriptive et contextualisée.
  • Publication
    Accès libre
    Conceptions des acteurs et tensions autour d’une démarche qualité participative
    Le but de notre communication est de présenter un aspect central de la démarche qualité adoptée à l’Université de Neuchâtel, démarche qui se veut participative et adaptative. Cela se traduit notamment par une évaluation des cursus et des enseignements qui associe étroitement les intéressés à la configuration de la procédure, à l’élaboration de questionnaires ad hoc, ou encore à l’interprétation des résultats obtenus. Cette approche participative est plutôt bien accueillie par la communauté. Cependant, elle fait l’objet de différentes remarques et critiques qui émanent notamment des enseignants préoccupés par l’utilisation institutionnelle des résultats obtenus, des doyens soucieux d’exploiter les évaluations effectuées, ou encore de la Commission interfacultaire Qualis, représentative des différents corps de l’Université, qui examine périodiquement la validité et l’adéquation de la démarche. Le récent audit qualité, effectué ce printemps par l’OAQ (Organe d’accréditation et d’assurance qualité des hautes écoles suisses), a soulevé des questions similaires quant aux visées de la démarche. Ces multiples échos révèlent clairement différentes conceptions et attentes en matière de qualité. Nous soulignerons en particulier la tension qui se manifeste entre une approche évaluative soucieuse d’effectuer des mesures comparatives et une approche qui privilégie l’interprétation et la compréhension des données recueillies. Nous soutiendrons qu’un enjeu majeur aujourd’hui est de faire face à la diversité des conceptions de la qualité qui cohabitent au sein d’une université, diversité qui, à défaut d’être suffisamment thématisée, se révèle source de tensions récurrentes. En conclusion, nous nous interrogerons sur les espaces (formels et informels) susceptibles localement de favoriser une réflexion sur les multiples approches de la qualité, les pratiques qu’elles induisent et les effets heureux ou non qu’elles génèrent.
  • Publication
    Accès libre
    Choisir un métier technique : entre aspirations professionnelles et réalités
    Ce travail de mémoire s’intéresse aux choix professionnels des adolescents dans les métiers mécaniques et techniques. Il donne l’occasion de réfléchir aux liens parfois problématiques entre les aspirations et les compétences professionnelles des adolescents d’une part, et les offres de formation et le marché du travail d’autre part. Actuellement, les acteurs concernés discutent de la difficulté d’attirer les adolescents à suivre une formation de type mécanique ou technique, malgré la richesse de la région de l’Arc jurassien, en Suisse, qui offre de nombreuses perspectives professionnelles dans les secteurs industriels. En se basant sur une méthodologie d’aspiration ethnographique, ce mémoire cherche à comprendre la construction d’un projet professionnel dans la mécanique et la technique par les jeunes. Pour cela, ce travail propose un kaléidoscope de ce domaine. Il relève d’une part les aspects historiques du milieu et d’autre part, confronte les points de vue des personnes impliqués (écoles, entreprises, office d’orientation et service de l’enseignement obligatoire).
  • Publication
    Accès libre