Login
Mobilité résidentielle transfrontalière et fonctionnement des marchés locaux du logement entre le département du Doubs et le canton de Neuchâtel " (MORETRADONE)
Responsable du projet Olivier Crevoisier
Patrick Rérat
   
Collaborateur Kevin Gertsch
   
Partenaire Alexandre Moine
Philippe Signoret
Etienne Piguet
   
Résumé Ce projet porte sur le fonctionnement du marché du logement et la configuration des flux résidentiels dans les zones transfrontalières de l'Arc jurassien. La mobilité résidentielle induite par le développement transfrontalier reste encore largement méconnue et soulève un certain nombre d'enjeux. Ces dernières années, des ressortissants helvétiques ont fait le choix résidentiel de s'installer en France voisine. L'attrait des communes françaises frontalières semble augmenter alors même que des villes comme La Chaux-de-Fonds ou Le Locle se caractérisent par une proportion de logements vacants relativement importante. Parallèlement, le caractère résidentiel de certaines communes françaises tend à se renforcer. Dans les zones frontières du département du Doubs, les prix du foncier et de l'immobilier augmentent en raison de la présence de catégories de la population au pouvoir d'achat élevé. Le marché immobilier pourrait ainsi tendre à devenir plus sélectif et à exclure les habitants les moins aisés. La recherche est plus précisément organisée en quatre modules : (1) étude des flux résidentiels traversant la frontière ; (2) aspirations des travailleurs frontaliers en matière de logement ; (3) fonctionnement du marché immobilier suisse ; (4) fonctionnement du marché immobilier français.
   
Mots-clés Mobilité résidentielle, migration, marché immobilier, politique du logement, frontière, frontaliers, Arc jurassien.
   
Type de projet Recherche appliquée
Domaine de recherche Economie territoriale
Source de financement INTERREG, partenaires régionaux
Etat Terminé
Début de projet 1-2-2010
Fin du projet 31-12-2011
Contact Olivier Crevoisier