Login
La fatale attraction du Moyen Age : Jean-Baptiste Séroux d'Agincourt et l'Histoire de l'art par les monumens, 1810-1823
Résumé Jean-Baptiste Seroux d'Agincourt est salue tout a la fois comme un champion et un ennemi de l'histoire de l'art medieval. Champion, puisque son Histoire de l'art par les monumens constituait le plus vaste corpus d'oeuvres d'art medieval jamais rassemble a cette epoque. Ennemi, parce qu'il ne cache pas son degout pour l'art qu'il etudie. L'auteur analyse la nature et les consequences de cette tension entre valeurs esthetiques et valeurs historiques
   
Citation Griener, P. (1997). La fatale attraction du Moyen Age : Jean-Baptiste Séroux d'Agincourt et l'Histoire de l'art par les monumens, 1810-1823. Zeitschrift für schweizerische Archäologie und Kunstgeschicht, 54(2), 225-235.
   
Type Article de périodique (Français)
Date de publication 1997
Nom du périodique Zeitschrift für schweizerische Archäologie und Kunstgeschicht
Volume 54
Numéro 2
Pages 225-235