Login
Étude empirique de l’attrition du Panel Suisse de Ménages : vers une caractérisation du profil du non-répondant
Résumé ar «étude de l'attrition» nous comprenons ici la description des conséquences en termes de biais qu'entraîne la perte continue et sélective d'individus participants à ­l'enquête au fil des années. Dans ce rapport on traite de l'attrition longitudinale et non de la sélection initiale que subit l'échantillon en vague 1 et lors de laquelle on perd une grande partie des non-répondants. L'attrition est en partie corrigée par les pondérations qui tentent de modéliser la non-réponse à différents niveaux de récolte de l'information chez les enquêtés et leur ménage. On montre que certaines variables de l'enquête sont touchées par l'attrition et on peut constater l'apparition d'un biais dans les extrapolations. Les pondérations réussissent souvent à corriger l'attrition et donc rattraper le biais, mais parfois, même en pondérant, le biais persiste.
On présentera les idées directrices mises en application pour réaliser cette étude, illustrant le tout par quelques exemples concrets. On esquissera aussi une mesure de risque de perte d'un individu ou ménage qui pourrait être mise en application dans le futur.
Certaines limitations dans cette étude nous sont imposées par la nature de l'enquête du Panel suisse de ménages, de ce fait, les résultats obtenus sont à interpréter avec ­précaution. Ces dernières sont exposées dans les sections 2 et 3.
Les calculs de variance nécessaires et obligatoires dans le cadre de cette étude ont été faits à l'aide des procédures survey means/freq du logiciel statistique SAS (voir section 4), les résultats produits sont présentés dans la section 5 ainsi que dans l'annexe B. Ceux-ci sont cependant à interpréter avec précaution (voir la section 7).
On a essayé de développer de nouvelles pondérations plus performantes quant à la correction des effets dus à l'attrition, mais sans grand succès (section 6 et annexe A). Finalement, la section 7 conclut et tire les enseignements de ces premiers travaux.
   
Mots-clés Rapport de méthode; calage; pondération transversale et longitudinale; attrition longitudinale; biais; variance; linéarisation en
série Taylor; panel; non-réponse; mesure de risque.
   
Citation Graf, E. (2010). Étude empirique de l’attrition du Panel Suisse de Ménages : vers une caractérisation du profil du non-répondant . (Rapport de méthodes No. Rapport de méthodes) . 2010 Neuchâtel: Officie Fédéral de la Statistique.
   
Type Rapport (Français)
Date 15-3-2010
Titre de la collection Rapports de méthodes
Institution Officie Fédéral de la Statistique (2010 Neuchâtel)
Type du Rapport Rapport de méthodes
Nombre de pages 68
Numero du rapport 338-0059 / ISBN: 978-3-303-00434-0
URL http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/infothek/erhe...