Login
Regards indigènes sur la littérature franco-provençale suisse romande (1801-1912)
Résumé En passant en revue les discours qui accompagnent certaines éditions de textes littéraires franco-provençaux de Suisse romande – qu’elles soient proposées en monographies comme c'est le cas des Mélanges vaudois de Louis FAVRAT (1894) ou publiées dans des livraisons périodiques (Conteur vaudois, Valais romand, Étrennes fribourgeoises, etc.) – ou les propos de certains auteurs qui s'y intéressent de près (par exemple GAUCHAT 1907), nous cherchons à capter le regard que les romands portaient sur leur littérature patoise. La confrontation de leur argumentation avec les idéologies langagières dominantes de l'époque fera apparaître les différents positionnements adoptés et les raisons qui les ont poussés à recueillir et à diffuser ces œuvres patoises. En choisissant d’analyser un ensemble de productions textuelles dont la parution s’échelonne sur une fourchette temporelle large (de 1801 à 1912), nous pourrons observer l'évolution de ces discours à mesure que les parlers franco-provençaux de Suisse romande se raréfient et deviennent des objets d’études scientifiques.
   
Mots-clés littérature franco-provençale, Suisse romande, XIXe siècle
   
Citation Aquino-Weber, D. (2014). Regards indigènes sur la littérature franco-provençale suisse romande (1801-1912). Nouvelles du Centre d'Etudes Francoprovençales, 70(2), 38-38.
   
Type Article de périodique (Français)
Date de publication 2014
Nom du périodique Nouvelles du Centre d'Etudes Francoprovençales
Volume 70
Numéro 2
Pages 38-38