Login
La privation de liberté est-elle encore une réponse adéquate à la commission de comportements criminalisés ?
Résumé La prison et son objectif paradoxal de vouloir apprendre à une personne à vivre en liberté en la privant justement de sa liberté est probablement le seul outil du 16e siècle encore utilisé aujourd’hui. Elle découle par ailleurs d’un mode de pensée hérité lui aussi du 16e siècle. La présent contribution envisage ainsi non seulement une réforme en profondeur de la sanction privative de liberté, mais également la remise en question du système dans lequel elle s’inscrit, ce dans le but d’enfin passer au 21e siècle.
   
Mots-clés Prison; criminalité; prévention; justice restaurative; abolition
   
Citation Kuhn André, La privation de liberté est-elle encore une réponse adéquate à la commission de comportements criminalisés ?, Nouvelle Revue de Criminologie et de Politique Pénale, vol. 2022, no 2, 2022, p. 9-13.
   
Type Article de périodique (Français)
Date de publication 1-11-2022
Nom du périodique Nouvelle Revue de Criminologie et de Politique Pénale
Volume 2022
Numéro 2
Pages 9-13