Login
Val-de-Ruz, quel avenir pour les communes ?
Responsable du projet Claude Jeanrenaud
   
Résumé La taille moyenne des communes du Val-de-Ruz est de 914 habitants, alors qu'elle est de 2709 dans le canton de Neuchâtel. Quatre villages de ce district recensent moins de 500 personnes, sept entre 500 et 1000. Les communes qui comptent plus de 1000 habitants sont au nombre de cinq. Toutes les communes du Val-de-Ruz participent à plusieurs structures intercommunales. En ce qui concerne la gestion commune de tâches, le principal modèle de collaboration adopté dans cette région est le syndicat à but unique. Le transfert de tâches de plus en plus nombreuses à des syndicats permet certes d'atteindre une taille critique et apporte des avantages en terme de prestations (élargissement de l'éventail), mais il réduit l'autonomie des communes. Celles-ci tendent à devenir des cellules d'enregistrement de décisions qu'elles ne contrôlent plus. Le développement des syndicats entraîne sans aucun doute un déficit démocratique. Il faut relever qu'aucune évaluation des gains réalisés grâce à cette collaboration intercommunale n'a été effectuée jusqu'à présent.La coopération entre communes est-elle dès lors le mode d'organisation le mieux adapté, dans le Val-de-Ruz, pour obtenir des services de qualité et peu coûteux ? Ajoutons à ce propos qu'elle ne constitue pas le seul moyen d'offrir une prestation pour les communes n'atteignant pas la taille critique. Ne serait-il pas possible de concevoir d'autres modes d'organisation qui préserveraient mieux l'autonomie des communes sans nuire à leur efficacité ? Plutôt que de vider les communes de leur substance en déléguant une part croissante des tâches communales, ne vaudrait-il pas mieux faire un pas supplémentaire et envisager le regrou-pement des communes qui entretiennent des liens étroits.
   
Mots-clés
   
Type de projet Mandat de recherche
Source de financement Association Région Val-de-Ruz
Etat Terminé
Début de projet 1-1-2003
Fin du projet 31-12-2003
Contact Claude Jeanrenaud