Login
Positioning processes around vegetarianism. A psychological study of change in foodways from a socio-cultural perspective
Responsable du projet Fabienne Gfeller
   
Directeur de la thèse Antonio Iannaccone,
Vlad Petre Glaveanu
   
Résumé La thèse envisagée se propose d’examiner les trajectoires de pratiques et représentations alimentaires de personnes se déclarant végétariennes ou véganes. Notre intérêt se porte sur la manière dont des changements apparaissent et se mettent en place progressivement au sein de ces pratiques et représentations. Elle s’inscrit dans les débats actuels en sciences humaines et sociales autour de la manière d’envisager et de prendre en compte la matérialité et l’environnement, le fait de s’alimenter étant un moment particulier dans le rapport de l’humain à son environnement. Cette thèse vise également à mieux comprendre la manière dont des personnes questionnent des habitudes et des représentations jusque-là prises pour acquises et entrent dans des dynamiques d’exploration de nouvelles représentations et pratiques. La perspective théorique mobilisée est socio-culturelle et dialogique. Je propose d’étudier ces processus en recourant à une méthode composée d'un entretien narratif combinée à une expérience qualitative, avec des personnes déclarant avoir modifié récemment leur consommation de produits alimentaires d'origine animale. Des observations filmées ont également été effectuées.
   
Mots-clés foodways, positioning, trajectory, vegetarianism, meat
   
Type de projet Recherche de thèse
Domaine de recherche psychologie
Etat Terminé
Début de projet 1-12-2014
Fin du projet 27-1-2020
Contact Fabienne Gfeller