Login
« Les coopératives agricoles de l’association Libera Terra : Néo - ruralisme, durabilité socio - environnementale et éco-tourisme dans des projets locaux de développement au Sud d'Italie (Sicile)
Responsable du projet Elena Apostoli Cappello
   
Résumé L'affinement empirique est une étape fondamentale pour toutes maturations théoriques. Plus spécifiquement, l'anthropologie est fondée sur la pratique intensive du terrain et sur sa valeur heuristique. Pour cela je propose une recherche de terrain chez les coopératives rurales de Libera Terra en Sicile.
Libera Terra est une association italienne importante à niveau national, et articule à niveau politique un nombre de différentes coopératives agricoles qui gèrent et travaillent des terrains confisqués à la mafia par des processus judiciaires. Par la culture des produits biologiques et le développement de structures agro-touristiques « durables » les coopératives de Libera Terra proposent d'insérer dans le marché du travail des sujets exclus ou
défavorisés, économiquement et socialement. But de l'association, par le réseau de ses coopératives rurales, est de former à niveau local des compétences techniques et un esprit d'entreprise caractérisés par des sensibilités explicitement écologistes et fléchées sur un développement local socialement et durable et écologiste. Les coopératives « contre-mafia » organisent aussi des projets de tourisme durable pour attirer des fluxes stables de touristes vers des régions rurales souvent abandonnées, dans les zones intérieures et isolées du Sud italien.
   
Mots-clés néo-ruralisme ; politisation de l'agriculture
   
Type de projet Recherche fondamentale
Domaine de recherche anthropologie
Source de financement Service Egalité des chances de l’Université de Neuchâtel
Etat Terminé
Début de projet 1-9-2012
Fin du projet 1-1-2013
Contact Elena Apostoli Cappello