Login
ComplexDesign : module de recherche en socio-économie
Responsable du projet Inès Lamunière Devanthéry
   
Collaborateur Nelson Vera Büchel
   
Partenaire Olivier Crevoisier
   
Résumé Projet ProDoc ComplexDesign : Penser à grande échelle.
Le développement urbain et la gouvernance publique-privée
Quels enjeux, quels instruments, quelles formes et quelles ressources pour les projets complexes ?

Les projets complexes (ComplexDesign), récemment construits, en cours ou projetés marquent désormais le paysage notamment des métropoles un peu partout dans le monde. Par leur importance sur l’organisation économique et spatiale de la ville, ces projets sont situés à l’interface des marchés immobiliers et du développement urbain. En amont, les projets complexes s’inscrivent dans le cadre plus global des transformations socio-économiques et institutionnelles qui affectent l’organisation et la production de l’espace urbain. Ils sont donc le produit d’un contexte qui influence leur localisation, conception, utilisation et financement. Aujourd’hui, les projets complexes localisés dans les grandes villes intègrent de multiples fonctions urbaines, font l’objet de nouvelles formes d’interactions publiques-privées et articulent différentes échelles qui vont des bâtiments et du quartier à une échelle nationale, voire internationale. En aval, les projets complexes façonnent jusqu’à un certain point la planification des fonctions urbaines et le développement urbain ainsi que l’organisation des marchés immobiliers et de la construction.
Par ailleurs, les projets complexes se caractérisent par la multiplicité des acteurs et des ressources qui doivent se combiner dans un contexte urbain spécifique. Dans ce cadre, les aspects économiques des projets complexes sont vus comme une construction sociale et spatiale dans laquelle les institutions jouent un rôle primordial non seulement dans l’organisation des projets mais aussi dans les manières de stabiliser les incertitudes inhérentes à tout projet.
L’objectif du projet ProDoc ComplexDesign est d’étudier dans une perspective interdisciplinaire et intégrée la manière dont se réalisent les projets complexes et corollairement la manière dont ils interrogent et engagent des savoirs et des pratiques relevant de la technologie du bâti, de la socio-économie et du droit. Dans ce but, trois universités unissent leurs forces dans le cadre d’un module de formation (MF) et de trois modules de recherche (MR), étroitement imbriqués, afin d’explorer les projets complexes sous divers angles.
L’objectif du module de recherche mené à l’Université de Neuchâtel sera de traiter des relations entre « projets complexes, marchés immobiliers et développement urbain » sous les angles à la fois socio-économiques, institutionnels et spatiaux. En étroite complémentarité avec les enjeux architecturaux, urbanistiques et juridiques développées dans les deux autres modules, ces relations seront appréhendées à travers un axe qui fera l’objet d'une thèse et d’un enseignement interdisciplinaire.
Cet axe de recherche consiste à comprendre les enjeux actuels de la planification et du développement urbain. Avec l’intitulé « le développement urbain et la gouvernance publique-privée », le travail de thèse aura pour but d’analyser les différentes formes organisationnelles et institutionnelles des interactions publiques-privées qui se mettent en place dans le cadre des projets complexes et ainsi d’examiner les capacités des acteurs publics à s’insérer dans des réseaux de production et de financement organisés aux échelles nationales et internationales.
   
Mots-clés projets complexes, architecture, droit, socio-économie, grande échelle, mégaprojet, développement durable, mixité, densité, interdisciplinaire.
   
Page internet http://p3.snf.ch/Project-137150#
   
Type de projet Recherche fondamentale
Domaine de recherche Architecture, urbanisme
Source de financement FNS
Etat Terminé
Début de projet 1-5-2012
Fin du projet 30-4-2016
Budget alloué 168180.
Contact Olivier Crevoisier