Voici les éléments 1 - 10 sur 19
  • Publication
    Accès libre
    Contributo allo studio dei tipi di argomento in situazioni di problem solving tecnico da parte di bambini in età prescolare
    L’argumentation peut être considérée comme un processus de raisonnement critique si important que des recherches l’ont étudié chez l’enfant très jeune (ex. Pontecorvo & Arcidiacono, 2010; Perret-Clermont, Arcidiacono, Breux, Greco & Miserez-Caperos, 2015). Dans cette thèse de doctorat, en lien avec ces recherches, l’enfant est reconnu en tant qu’argumentateur compétent. Dans le cadre d’une approche socio-culturelle et dialogique, ce travail propose une analyse systématique des lieux au sein d’échanges argumentatifs qui émergent dans des situations de résolution de problème technique chez les enfants de 3-6 ans. Peu d’études ont examiné les schémas d’arguments dans les argumentations (ex. Macagno & Konstantinidou, 2012) et qu’une partie d’entre elles se sont intéressées à la contribution du très jeune enfant (ex. Banks- Leite, 1998). Les lieux font partie des prémisses implicites de l’argumentation et indiquent la relation sémantique-ontologique sur laquelle s’appuie le raisonnement (ex. Rigotti & Greco, 2019). Puisqu’il n’existe pas qu’une seule manière de soutenir une thèse et les arguments peuvent dériver de lieux différents, ceux-ci peuvent permettre d’identifier le type de raisonnement inférentiel sur lequel l’argumentateur s’appuie. L’intérêt pour les lieux est justifié par le fait qu’ils peuvent renseigner sur le type de raisonnement mobilisé par l’enfant. Dans la présente thèse, une étude pilote a été d’abord réalisée pour examiner les argumentations et les activités proposées à l’enfant par l’adulte. Les résultats de cette étude initiale ont souligné la pertinence de considérer des aspects tels que la coresponsabilité de l’adulte dans le processus argumentatif, l’importance du groupe des pairs, ainsi que le rôle du contexte et du matériel à disposition pendant les activités réalisées. Sur la base des résultats de l’étude pilote, une phase de recherche a été implémentée pour la création et réalisation de trois tâches de résolution de problème technique. Une analyse cognitive à priori de chaque tâche a permis d’identifier les arguments de l’enfant par rapport aux raisonnements attendus par l’adulte. Les tâches ont été réalisées de manière collective et ont été filmées. A partir des transcriptions, les moments argumentatifs au cours des interactions ont été répertoriés. L’analyse a permis de reconstruire la structure argumentative des échanges parmi les participants en utilisant le modèle pragma-dialectique (van Eemeren & Grootendorst 1984, 2004). L’Argumentum Model of Topics (cf. Rigotti & Greco, 2009, 2010) a été utilisé pour étudier les prémisses implicites de l’argumentation et identifier les lieux. Comme les lieux nous informent sur les modalités de raisonnement de l’enfant, les résultats de la présente recherche montrent des éléments intéressants sur comment les participants basent les argumentations sur des raisonnements complexes: par exemple, les enfants réfléchissent sur la pertinence d’un instrument par rapport au but, sur les conséquences négatives d’une action, sur la légitimité d’une action et sur son impossibilité métaphysique-ontologique. La comparaison entre les attentes de l’adulte et les argumentations des participants indique comment les enfants argumentent sur leurs activités, les confrontent, suivent le travail des pairs, discutent sur la possession d’objets et sur la possibilité ou l’impossibilité de travailler ensemble. Comme les enfants soutiennent leurs thèses sur la base d’arguments différents et montrent une capacité de raisonnement sur divers aspects de l’action, dans le cas de la résolution de problèmes techniques l’étude des types d’arguments a de la valeur au sein de la perspective multidisciplinaire adoptée. En effet, elle ouvre une ultérieure piste de travail pour expliciter le rapport entre les réponses de l’enfant et les attentes de l’adulte dans le cadre d’interactions argumentatives lors de la résolution de problème technique. La présente étude a permis de décrire de manière précise les dynamiques en jeu entre les adultes et les enfants dans de tels processus et a montré dans quelle mesure le raisonnement de l’enfant au sein des situations observées n’est pas indépendant des interactions. Cela suggère donc une interconnexion entre les aspects cognitifs, sociaux, culturels et matériels des échanges argumentatifs. Italiano L’argomentazione può essere considerata un processo di ragionamento critico così importante al punto che alcune ricerche hanno inteso indagarla già nel bambino molto piccolo (es. Pontecorvo & Arcidiacono, 2010; Perret-Clermont, Arcidiacono, Breux, Greco & Miserez- Caperos, 2015). In questa tesi di dottorato ed in linea con tali ricerche il bambino è riconosciuto come un abile argomentatore. All’interno di un approccio socioculturale e dialogico, il presente lavoro opera un’analisi dei luoghi negli scambi argomentativi emergenti in situazioni di problem solving tecnico in cui bambini di 3-6 anni sono invitati a lavorare insieme. Pochi studi hanno indagato gli schemi argomentativi nelle argomentazioni (es. Macagno & Konstantinidou, 2012) e solo una parte si è interessata al contributo del bambino piccolo (es. Banks-Leite, 1998). I luoghi sono parte delle premesse implicite nell’argomentazione ed indicano la relazione semantico-ontologica sulla quale poggia un ragionamento (es. Rigotti & Greco, 2019). Poiché non esiste un solo modo di supportare una stessa tesi e gli argomenti possono originare da luoghi diversi, il luogo permette di identificare il tipo di ragionamento inferenziale sul quale si basa l’argomentatore. L’interesse per i luoghi è giustificato dal fatto che essi possono fornire delle informazioni sui modi di ragionare del bambino. Nella presente tesi viene condotto dapprima uno studio pilota che ha come scopo l’indagine delle argomentazioni e delle attività proposte al bambino dall’adulto. I riscontri di tale primo studio hanno messo in rilievo l’importanza di considerare aspetti quali la co-responsabilità dell’adulto nel processo argomentativo, l’importanza del gruppo dei pari, oltre che il ruolo del contesto e dei materiali a disposizione durante le attività testate. Sulla base di quanto emerso dallo studio pilota è stata implementata una fase di ricerca in cui sono stati progettati e proposti ai bambini tre compiti relativi a casi di problem solving tecnico. Un’analisi a priori cognitiva di ogni compito ha permesso di identificare quali potrebbero essere gli argomenti del bambino in relazione ai ragionamenti attesi dall’adulto. I compiti sono stati realizzati collettivamente e sono stati videoregistrati. Sulla base delle trascrizioni sono stati individuati i momenti argomentativi nel corso delle interazioni. L’analisi ha permesso di ricostruire la struttura argomentativa degli scambi tra i partecipanti attraverso il prospetto analitico del modello pragma-dialettico (van Eemeren & Grootendorst 1984, 2004). Per studiare le premesse implicite nell’argomentazione e identificare i luoghi è stato utilizzato come strumento l’Argumentum Model of Topics (cf. Rigotti & Greco, 2009, 2010). Poiché i luoghi forniscono informazioni sui modi di ragionare del bambino, i risultati della ricerca mostrano elementi interessanti che sottolineano come i partecipanti siano in grado di fondare le argomentazioni su ragionamenti sofisticati: i bambini riflettono, ad esempio, sull’adeguatezza di uno strumento rispetto allo scopo, sulle conseguenze negative di un’azione, sulla legittimità di un’azione e sulla sua impossibilità metafisica-ontologica. Dal confronto tra le attese dell’adulto e le argomentazioni dei partecipanti è emerso anche il fatto che i bambini argomentano in merito ai loro rispettivi lavori, li confrontano, monitorano il lavoro dei compagni, discutono sul possesso di oggetti e sulla possibilità o impossibilità di poter lavorare insieme. Dato che i bambini supportano le loro tesi sulla base di argomenti diversi e mostrano capacità di ragionamento su tanti aspetti dell’azione, nel caso della risoluzione di problemi tecnici lo studio dei tipi di argomento assume un valore all’interno della prospettiva multidisciplinare assunta. Infatti, esso apre un’ulteriore pista di indagine sul modo in cui è possibile esplicitare il rapporto tra le risposte del bambino e le attese dell’adulto nel corso di interazioni argomentative in situazioni di problem solving tecnico. Questo lavoro ha permesso di descrivere finemente le dinamiche in gioco tra adulti e bambini in tali processi, mostrando che il ragionamento del bambino nelle situazioni osservate non è indipendente dalle interazioni. Ciò suggerisce pertanto l’interconnessione tra aspetti cognitivi, sociali, culturali e materiali degli scambi argomentativi.
  • Publication
    Accès libre
    Etude de l'argumentation à visée cognitive dans des interactions entre adulte et enfants:: un regard psychosocial sur le modèle pragma-dialectique
    La littérature sur l’argumentation met en évidence que cette dernière est étudiée selon différentes perspectives en psychologie. Certaines recherches examinent l’argumentation en tant que moyen de construction de connaissances, et cherchent à promouvoir des pratiques argumentatives en classe, d’autres examinent l’activité argumentative en la considérant comme une pratique sociale inscrite dans des contextes institutionnels et culturels mais aussi comme des pratiques constituées par ceux-ci. D’autres recherches, dans le champ des théories de l’argumentation, procèdent à des analyses détaillées des productions argumentatives dans des interactions entre adultes. Mais l'argumentation à visée cognitive chez les enfants (hormis quand on y recourt dans un but pédagogique) semble être rarement étudiée en tant que telle. Il semble que peu de recherches considèrent explicitement le lien entre le discours argumentatif des enfants et le contexte social dans lequel ce discours a lieu. Ainsi, la contribution de cette recherche consiste, premièrement, à observer et à comprendre la manière dont l’argumentation se déploie dans des interactions entre adulte et enfants autour d’activités cognitives. Pour cela, au sein de l’équipe de recherche, nous (1) avons choisi de revisiter les épreuves piagétiennes, c’est-à-dire plus précisément de revisiter l’épreuve de conservation des quantités de liquide que nous avons adaptée pour cette recherche, et de revisiter une épreuve développée par Anne-Nelly Perret-Clermont (l’épreuve des « dés truqués »). L’argumentation y sera étudiée selon une perspective psychosociale et socioculturelle : cela signifie que le contexte dans lequel elle se développe, les relations interpersonnelles dans lesquelles elle s’inscrit ainsi que les dynamiques sociales, culturelles, cognitives, émotionnelles, etc., seront pris en compte et analysés. Une approche compréhensive sera ainsi privilégiée, ce qui permettra de décrire la manière dont l’argumentation se déploie dans ces interactions selon ces différentes dynamiques. Une deuxième contribution de la présente recherche apparaît dans le choix d’utiliser le modèle pragma-dialectique de van Eemeren et Grootendorst pour analyser l’argumentation dans des interactions entre adulte et enfants, dans des activités cognitives. Une troisième contribution de cette recherche apparaît dans l’analyse d’un cas que je ferai à l’issue des analyses selon une perspective psychosociale et socioculturelle et selon le modèle de la discussion critique de van Eemeren et Grootendorst. Cette étude de cas offrira un nouveau regard sur la manière dont se développe une interaction argumentative entre adulte et enfants. (1) Cette recherche est le fruit d’élaborations collectives et individuelles. En effet, certains choix méthodologiques ou certaines réflexions sont issus d’un travail collectif ou de discussions que j’ai eues avec ma directrice de thèse, mes collègues, etc. J’y ferai référence en utilisant, dans le texte, la forme du nous. Je suis néanmoins la seule garante du contenu de cette recherche. J’utiliserai la forme du je pour rendre compte de mes propos en tant que chercheuse et de ma propre contribution au sein du projet de recherche dans lequel s’inscrit le présent travail., Argumentation is studied from different perspectives in psychology. Some research examines argumentation as a mean of knowledge construction and seeks to promote argumentative practices in the classroom; other research examines argumentative activity as a psychosocial practice, embedded in institutional and cultural contexts, but also as a social practice constituted by them. Further research, in the field of argumentation theories, carefully analyse the argumentative productions in adult interactions. However, knowledge-oriented argumentation in children (except when used for pedagogical purposes) seems to be rarely studied as such and very few studies seem to explicitly consider the link between the argumentative discourse of children and the social context in which this discourse takes place. Thus, the primary contribution of this research consists in observing and understanding how argumentation is deployed in adult-children interactions within cognitive activities. For this purpose, we revisit the Piagetian interviews, and more precisely the liquid conservation task that we adapted for this research as well as a task developed by Anne-Nelly Perret-Clermont (the task of the “tricked” dice). The argumentation is studied from a psychosocial and sociocultural perspective, meaning that the context, the interpersonal relationships, and the social, cultural, cognitive, emotional, etc., dynamics will be taken into account and analysed. A comprehensive approach is favoured, which allows us to describe the way in which the argumentation is deployed in these interactions according to these dynamics. The second contribution of this research appears in the use of the pragma-dialectical model of van Eemeren and Grootendorst to analyse the argumentation in adult-child interactions. A third contribution of this research consists in a case study. It provides a new perspective on how an argumentative interaction between adults and children develops.
  • Publication
    Métadonnées seulement
    Can you think with me ? The social and cognitive conditions and the fruits of learning
    (London, New York: Routledge, 2010)
    Tartas, Valérie
    ;
    ; ;
    Littleton, K.
    ;
    Howe, C.
  • Publication
    Métadonnées seulement
    La costruzione dell'intelligenza nell'interazione sociale
    (Rome: Firera & Liuzzo Group. (Traduction en italien de "La construction de l'intelligence dans l'interaction sociale", Peter Lang 1979), 2008)
  • Publication
    Accès libre
    Visão panorãmica do livro
    (Lisbonne: Horizontes Pedagógicos, 2006) ; ;
    Pontecorvo, Clotilde
    ;
    ;
    Pontecorvo, Clotilde
    ;
    Resnick, Lauren
    ;
    ;
    Burge, Barbara
  • Publication
    Métadonnées seulement
  • Publication
    Métadonnées seulement
    Joining Society. Social Interaction and Learning in Adolescence and Youth
    (Cambridge, New York, Port Melbourne, Madrid, Cape Town: Cambridge University Press, 2004) ;
    Pontecorvo, Clotilde
    ;
    Resnick, Lauren B.
    ;
    ;
    Burge, Barbara
  • Publication
    Métadonnées seulement
    Socijalna interakcija i intelektualni razvoj
    (Beograd: Zavod za udzbenike i nastava sredstva - National publisher for texts Books and teaching material. (Traduction en serbe de "La construction de l'intelligence dans l'interaction sociale". Peter Lang, Berne - réédition 1996)., 2004) ; ; ;
    Schubauer-Leoni, Maria Luisa
  • Publication
    Accès libre
    Thinking Spaces of the Young
    (Cambridge, New York, Port Melbourne, Madrid, Cape Town: Cambridge University Press, 2004) ; ;
    Pontecorvo, Clotilde
    ;
    Resnick, Lauren B.
    ;
    ;
    Burge, Barbara