Login
Grammaire émergente, grammaire pour l'interaction : variations sur les constructions disloquées
Résumé L’avènement des travaux linguistiques portant sur l’oral, et sur l’interaction sociale notamment, a profondément changé la compréhension de la « grammaire ». Les pratiques langagières observables dans l’interaction révèlent que les locuteurs ne se comportent pas comme des robots qui reproduiraient des formes figées ; bien plutôt, ils s’orientent vers des « modèles » existants tout en les réinventant et en les adaptant aux contingences interactionnelles. Les constructions disloquées se présentent comme un cas exemplaire permettant de comprendre la grammaire telle qu’elle est localement configurée et modelée par les locuteurs selon leurs besoins interactifs. La réalisation effective des dislocations dans l’interaction répond à certains aléas qui conduisent les locuteurs à bricoler et (re)façonner localement ces formes dans un processus continuel d’adaptation en temps réel. Ce chapitre met en évidence le rôle structurant de l’interaction sociale sur les formes grammaticales en insistant sur le caractère hautement flexible du système linguistique. Il se veut une contribution aux discussions récentes sur la grammaire en tant que réservoir de ressources que les locuteurs utilisent, (ré)inventent et alimentent à toutes fins pratiques.
   
Mots-clés
   
Citation Horlacher, A. S., & Pekarek Doehler, S. (2015). Grammaire émergente, grammaire pour l'interaction : variations sur les constructions disloquées. In X. Gradoux, J. Jacquin, & G. Merminod (Eds.) Agir dans la diversité des langues. Mélanges en l'honneur d'Anne-Claude Berthoud. (pp. 139-151). Bruxelles: De Boeck-Duculot.
   
Type Chapitre de livre (Français)
Année 2015
Editeur Xavier Gradoux, Jérome Jacquin, Gilles Merminod
Titre du livre Agir dans la diversité des langues. Mélanges en l'honneur d'Anne-Claude Berthoud
Editeur commercial De Boeck-Duculot (Bruxelles)
Pages 139-151
URL https://www.cairn.info/agir-dans-la-diversite-des-langues...