Login
"Jusque ad effussions de san": la révolte des bourgeois d'Estavayer de 1426

Adrien De Riedmatten

Résumé En avril 1426, Mermet Decrin, bourgeois de la ville d'Estavayer, refuse de payer l'impôt à Anselme, coseigneur, et s'oppose au châtelain venu prendre son cheval en gage. Anselm fait enfermer Mermet nonobstant les larges franchises censées protéger les bourgeois . Bourgeois qui prennent alors la défense de leur pair en s'allant plaindre chez Humbert le Bâtard, coseigneur lui aussi, mais surtout suzerain de la ville au nom de la Savoie. S'ensuit un procès à la fin duquel, coup de théâtre, Mermet, reconnu coupable, sort ses lettres de clergie à l'instant même où l'on s'apprête à mettre la main sur lui. Les bourgeois profitent du trouble qu'occasionne ce dernier incident pour prendre les armes, s'emparer de leur ami et faire violence à leur seigneur.
Humbert quitte alors Estavayer pour Montagny et engage une procédure de plus d'un an où s'entremêleront droit coutumier vaudois, haute et basse justice seigneuriale, droit ecclésiastique et, selon certain auteurs, pour la première fois en Pays de Vaud, droit écrit savoyard. Les bourgeois refuseront, un an après les événements, de se soumettre à une assignation à comparaître. L'affaire se terminera par une amende, puis un compromis dont le règlement prendra encore plusieurs années.
   
Mots-clés Savoie; Estavayer-le-Lac; Humbert le Bâtard; justice; droit; lèse-majesté
   
Citation De Riedmatten, A. (2017). "Jusque ad effussions de san": la révolte des bourgeois d'Estavayer de 1426, Doctorat, Université de Neuchâtel, Neuchâtel.
   
Type Thèse (Français)
Année 2017
Departement academique Faculté des lettres et sciences humaines, Institut d'histoire
Université Université de Neuchâtel (Neuchâtel)
Degré Doctorat