Login
Le journalisme d’investigation à l’ère du numérique. Du mythe au renouvellement
Résumé Le journalisme a connu de nombreuses crises dans sa courte histoire ; la dernière en date
semble toutefois plus massive et plus bouleversante que les précédentes. La profession vit
en effet une période de bouleversements majeurs, dûs en grande partie à l’avènement de
l’ère numérique et à ses conséquences. Dans ce contexte, l’image sociale des journalistes
s’est encore « dégradée » (Neveu, 2001, 93), l’« ampleur de la défiance » (Charon, 1993, 13)
envers les professionnels est encore plus considérable - comme en attestent divers sondages
(notamment : www.tns-sofres.com/publications/barometre-2016-de-confiance-des-fran cais-
dans-les-media), débats publics ou même ouvrages de professionnels aux titres évocateurs
parus ces dix dernières années (par ex : A-t-on encore besoin des journalistes ? / Notre métier
a mal tourné / ...).
Cette crise d’image est dûe au moins autant aux fautes commises à certaines occasions
par certains professionnels (fautes immédiatement visibles et surexposées par nature)
qu’aux attentes considérables et très positives (mais parfois surévaluées) que suscite
cette profession dans l’espace public. Ces attentes sont souvent entachées de stéréotypes
et confortées par des mythes sur le rôle du journalisme et sa nature. Comme tous les
mythes, ces derniers sont à la fois utiles socialement, en termes de cohésion, d’identité
professionnelle ou d’explication, mais ils sont aussi excessivement simplificateurs et
déformants.
C’est du côté positif (mais aussi surévalué) de l’image du journalisme que se situe
l’investigation (ou « enquête », les deux termes seront ici employés comme des synonymes),
genre sur lequel, chose étonnante dans un champ aussi disputé, tout le monde est à peu
près d’accord : l’investigation, c’est bien, c’est noble, c’est nécessaire, c’est l’honneur du
journalisme... Ce genre est donc crédité d’un préjugé très positif, qui interpelle dans le cadre
de la durable crise d’image évoquée plus haut.
   
Mots-clés
   
Citation Dubied, A. (2017). Le journalisme d’investigation à l’ère du numérique. Du mythe au renouvellement. Chroniques Universitaires, Université de Neuchâtel, 2017, 44-52.
   
Type Article de périodique (Français)
Date de publication 17-1-2017
Nom du périodique Chroniques Universitaires, Université de Neuchâtel
Volume 2017
Pages 44-52
URL https://www.unine.ch/files/live/sites/systemsite/files/co...
Liée au projet L’enquête journalistique : du mythe au renouvellement. Co...