Login
Etre femme dans la première moitié du XXe siècle à Neuchâtel: les lettres d'Amy Bovet, née Babut. Entre gouvernance familiale, vie spirituelle et engagement social
Résumé Ce travail de thèse se base essentiellement sur des sources privées, à savoir les lettres écrites par une femme, Amy Bovet, née Babut, à son époux durant cinquante-six années, au gré de leurs séparations respectives, dues tant à des circonstances professionnelles que familiales.
La problématique s’articule autour de la vie de cette femme et nous propose son regard sur la société de son époque. Elle privilégie une approche thématique, dont les thèmes retenus sont déterminés après une étude exploratoire des lettres. Elle tente, après une contextualisation et une détermination des conditions d’existence d’une femme dans la première moitié du XXe siècle, d’articuler le particulier au général, ceci en effectuant « un constant va-et-vient du personnel au collectif »(1).
Les lettres, au moyen d’extraits, se relient aux contextes généraux et spécifiques historiques, sociologiques et politiques, dans lesquels elles ont été écrites, et qui touchent, pour n’en citer que quelques-uns, aux écrits personnels, à l’histoire des femmes et du genre (gender), à l’histoire de la vie privée, des émotions et de la sociabilité. Nous nous questionnons également sur le sentiment amoureux, les notions de rôles et de fonctions dévolues à la femme et nous explorons les concepts de processus identitaires et de présentation de soi. La thèse se décline en trois axes : gouvernance familiale, vie spirituelle et engagement social.
Ce travail a pour but d’apporter de nouvelles connaissance ou/et d’approfondir les connaissances existantes sur les femmes, et plus spécifiquement sur UNE femme ayant vécu dans la première moitié du XXe siècle à Neuchâtel. Elle permet ce « va-et-vient » dont parle Georges DUBY, entre les contextes, les connaissances générales et la situation particulière d’une femme durant une période précise. Elle met en évidence le mode de pensée, le mode de vie, les pratiques et les relations qu’entretiennent une femme et un homme de la moyenne bourgeoisie suisse romande et restitue les rôles qu’une femme de ce milieu endosse, tout en relevant comment elle se présente et se met en scène à travers ses écrits.
(1.) DUBY, Georges, « Histoire des mentalités » dans L’histoire et ses méthodes, Paris, Pléiade, 1961, cité in JELMINI Jean-Pierre, Pour une histoire de la vie ordinaire dans le Pays de Neuchâtel sous l’Ancien Régime. Plaidoyer pour une étude des mentalités à partir des écrits personnels, Hauterive, 1994, p. 22.

Abstract:
This thesis is essentially based on private sources, namely the letters written by a woman, Amy Bovet, née Babut, to her husband over a period of fifty-six years, during the course of their respective separations, due to both professional and family circumstances.
The problematic revolves around the life of this woman and offers us her view of the society of her time. It favours a thematic approach, the themes of which are determined after an exploratory study of the letters. After contextualising and determining the conditions of a woman's existence in the first half of the twentieth century, it attempts to link the particular to the general, by carrying out a "constant back and forth from the personal to the collective"(1).
The letters, by means of extracts, are linked to the general and specific historical, sociological, and political contexts in which they were written, and which touch on, to name but a few, personal writings, the history of women and gender, the history of private life, emotions and sociability. We also question the feeling of love, notions of women's roles and functions, and explore the concepts of identity processes and self-presentation. The thesis is divided into three areas: family governance, spiritual life, and social commitment.
The aim of this work is to provide new knowledge and/or to deepen existing knowledge about women, and more specifically about ONE woman who lived in the first half of the 20th century in Neuchâtel. It allows this "back and forth" that Georges DUBY speaks of, between contexts, general knowledge and the particular situation of a woman during a specific period. It highlights the way of thinking, the way of life, the practices and the relationships between a woman and a man from the middle class in French-speaking Switzerland and restores the roles that a woman from this milieu takes on, while noting how she presents and stages herself through her writings.
(1) DUBY, Georges, « Histoire des mentalités » in L’histoire et ses méthodes, Paris, Pléiade, 1961, quoted in JELMINI Jean-Pierre, Pour une histoire de la vie ordinaire dans le Pays de Neuchâtel sous l’Ancien Régime. Plaidoyer pour une étude des mentalités à partir des écrits personnels, Hauterive, 1994, p. 22.
   
Mots-clés femme; histoire; identité; représentations; famille; discours et pratiques; écrits personnels; correspondance; woman; history; identity; representations; family; views and practices; personal writings; correspondence
   
Citation Bornoz, D. (2021). Etre femme dans la première moitié du XXe siècle à Neuchâtel: les lettres d'Amy Bovet, née Babut. Entre gouvernance familiale, vie spirituelle et engagement social, Doctorat, Université de Neuchâtel, Neuchâtel.
   
Type Thèse (Français)
Année 2021
Departement academique Faculté des lettres et sciences humaines, Institut d'histoire
Université Université de Neuchâtel (Neuchâtel)
Degré Doctorat