Login
La Réformation des clercs. Ancienne Confédération helvétique, 1525-1535
Abstract Au tournant des années 1530, nombre de clercs se retrouvent devant un choix difficile : s’engager pour la Réforme ou en combattre les principes. Cet article s’intéresse au cas helvétique, où prêtres, moines et prédicateurs qui embrassent la nouvelle foi doivent composer avec des magistrats qui se pensent comme garants du salut, mais aussi convaincre des communes où le choix de religion ferait l’objet d’un vote. Inscription dans des contextes politiques précis, conditions sociales de l’engagement des clercs, importance prise par la connaissance de la Parole de Dieu au détriment de l’ordination pour être autorisé à parler du salut sont ici abordées pour montrer que les doctrines réformées ne s’imposèrent pas d’elles-mêmes, comme par leur vertu propre, mais parce que des hommes capables de porter ces idées en raison de leurs propriétés et de leur position sociales relevèrent le défi. Cette approche permet de saisir la logique de choix qui sont à la fois individuels et portés par des aspirations collectives, et de comprendre le rôle des habitus professionnels et des rapports de force locaux pour la Réforme dans le contexte particulier de l’Ancienne Confédération helvétique.
   
Keywords
   
Citation Aberle, M., Flückiger, F., & Christin, O. (2018). La Réformation des clercs. Ancienne Confédération helvétique, 1525-1535. Revue d'Histoire du Protestantisme, 3(1), 9-30.
   
Type Journal article (French)
Date of appearance 31-5-2018
Journal Revue d'Histoire du Protestantisme
Volume 3
Issue 1
Pages 9-30
URL https://www.droz.org/fr/6617-9782600059015.html