Login
Quand l'art vient à D'kar. Emergence et production d'un art san contemporain
Résumé Quel(s) discours une ethnologie peut-elle porter sur des objets d’art ? Qu’est-ce qu’une sociologie de l’art appliquée à une production artistique "non-occidentale" ? Ou plus précisément encore comment faire une ethnologie d’un art san contemporain ? Partant de ces questionnements, cette thèse ouvre à une réflexion sur les opérations nécessaires à la création d’un art san contemporain et sur les conditions et les enjeux d’une expression ethnographique sur l’expression d’autrui en contexte postcolonial.
Basée sur une ethnographie du Kuru Art Project, seul atelier d’art san contemporain en activité au moment de cette étude, cette thèse retrace les réseaux de relations qui participent, ou ont participé, à l’émergence puis à l’existence de ce projet d’art à D’kar, un village du district de Ghanzi (Botswana). Au travers de l’étude des mouvements circulatoires inhérents à la création et à la diffusion d’un art san contemporain, Quand l’art vient à D’kar raconte l’histoire complexe de l’introduction du concept d’art à D’kar et de la transformation de ces peintures et gravures en un mouvement artistique désigné dès 1991 sous le nom d’art san contemporain.
En empruntant des outils théoriques et méthodologiques issus de la sociologie de l’art, de la sociologie de la traduction et de la socio-anthropologie du développement, ce travail s’attache à décrire les pratiques et les discours engagés dans la production quotidienne d’un art san contemporain, au travers d’une analyse : des modalités et des effets de l’introduction du concept d’art à D’kar (sous l’angle du transfert de connaissance) ; du passage du non-art à l’art (au travers du concept d’artification) ; et des conditions quotidiennes entourant la production individuelle de ces objets (par le biais du suivi d’une trajectoire artistique particulière).
Enfin, cette thèse développe une réflexion sur les manières d’élaborer une ethnographie qui tienne compte des asymétries dans les moyens d’expression et qui, ce faisant, essaie en même temps de contourner ces structures relationnelles. Elle invite ainsi à repenser l’écriture, en menant une réflexion sur les enjeux et les modalités de production d’un discours non seulement sur l’image, mais aussi sur l’image de l’Autre en contexte postcolonial et plus précisément sur cette catégorie d’objets particuliers circulant sous le nom d’art san contemporain.
.
.
How to address artworks anthropologically? What can a sociological approach on art bring to the comprehension of “non-western” artistic productions? Or more precisely, what does it mean to investigate contemporary San art? Proceeding from these questions, this PhD thesis offers a reflection on the processes involved in the creation of contemporary San art, and on the issues inherent to developing an anthropological expression about the expression of Others in a postcolonial context.
Based on an ethnographic study of the Kuru Art Project – the only existing contemporary San art project at the time of the study – this PhD thesis retraces the networks of relations involved, or having been involved, in the emergence and existence of an art project in D’kar, a small village of the Ghanzi District (Botswana). Through analysing the circulatory movements inherent to the creation and diffusion of contemporary San art, When art came to D’kar tells the complex story of how the concept of art was introduced in D’kar and of how these paintings and engravings were transformed in an art movement known since 1991 as contemporary San art.
Using theoretical and methodological tools provided by: the sociology of art, the sociology of translation and the socio-anthropology of development, this work seeks to describe the practices and discourses involved in the everyday production of contemporary San art. This is done through an analysis of: the modalities and effects following the introduction of the concept of “art” in D’kar (in terms of knowledge transfer); the passage from non-art to art (through the concept of artification); and the everyday conditions surrounding the individual production of these objects (via the day-to-day study of a specific artistic trajectory).
At last, this dissertation exposes a reflection on the way to develop an ethnography that takes into account the asymmetry existing in terms of means of expression. Through a reflection on the modalities and issues of discourses production, it tries to bypass these relationship patterns, inviting to rethink the ways of writing about images and the Others in a postcolonial context, and more precisely about this very specific type of objects circulating under the name of contemporary San art.
   
Mots-clés art san contemporain – anthropologie de l'art – Afrique australe – Botswana – artification – médiation – transfert de connaissance
.
contemporary San art – anthropology of art – Southern Africa – Botswana – artification – mediation – knowledge transfer
   
Citation Baracchini, L. (2019). Quand l'art vient à D'kar. Emergence et production d'un art san contemporain, Doctorat, Université de Neuchâtel & EHESS, Neuchâtel & Paris.
   
Type Thèse (Français)
Année 2019
Departement academique Faculté des lettres et sciences humaines, Institut d'ethnologie & École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris), Centre de recherches sur les arts et le langage
Université Université de Neuchâtel & EHESS (Neuchâtel & Paris)
Degré Doctorat