Login
Editer et transmettre un patrimoine linguistique et culturel suisse. Contes et légendes en dialecte oïlique collectés par Jules Surdez (XIX-XXèmes siècles)
Résumé Il s’agit d’une édition scientifique bilingue (dialecte oïlique – français) d’un corpus de 33 contes et légendes inédits récoltés par Jules Surdez dans le canton suisse du Jura (XIX-XXèmes siècles), contenant des illustrations originales de Nicolas Sjöstedt, avec une contextualisation et une mise en valeur des manuscrits à l’aide d’un glossaire conséquent de dialecte franc-comtois. Ce travail pose les questions suivantes : dans le contexte actuel de valorisation du patrimoine immatériel par l’UNESCO et sa liste de « traditions vivantes », quel est le rôle du dialectologue ? Quelle démarche doit-il adopter ? Quelle est sa position ? Préserver le patrimoine linguistique, est-ce fixer une évolution naturelle ? Ou plutôt enrichir et exposer au monde une culture locale ? Peut-on patrimonialiser les patois ? Le folklore est-il encore à la mode ? Cette thèse interdisciplinaire (philologie - anthropologie culturelle) est une mise en abyme du processus de sauvegarde d’une langue en train de disparaître, transformant son autrice philologue en « passeuse de patrimoine ». Selon Aurélie Reusser-Elzingre, les dialectes sont le véhicule d’une culture : des expressions locales comme l’emposieu, chneuquer, la bûche de Noël, Carimentran, les habits du dimanche, le recegnon, la lôvrée, la baume, le bied, la tirée-dehors et autres coutumes reprennent vie grâce aux notes de civilisation et à l’important lexique mettant les textes patois en valeur. Ces informations lexicales et folkloriques sont révélatrices d’une époque et éclairent sous un jour nouveau les textes de la collecte de Surdez.

Summary
The aim of this thesis is to present a bilingual dialect - French scientific edition of 33 unpublished tales and legends, collected by Jules Surdez in the canton of Swiss Jura (XIX-XXth centuries) and illustrated by Nicolas Sjöstedt, with a contextualization and development of manuscripts, using a consequent glossary of Oïlic dialect. In the current context of UNESCO's highlighting of intangible heritage, what is the role of a dialectologist? What should they do? What are their interests ? Is preserving a linguistic heritage a way of freezing a natural evolution? Or enriching and displaying a local culture for the world to see ? Is it possible to turn patois into a cultural heritage ? Is folklore still fashionable? This interdisciplinary thesis (philology - cultural anthropology) is a mise en abyme of the process of preserving a language that is disappearing, transforming its philologist author into a "heritage forwarder". According to her, a dialect is the vehicle of a culture: local expressions such as emposieu, chneuquer, la bûche de Noël, Carimentran, les habits du dimanche, le recegnon, la lôvrée, la baume, le bied, la tirée-dehors and other customs come alive thanks to the civilization notes and important lexicon highlighting these texts. This lexical and folk information is revealing of an era and highlights the Surdez collection.
   
Mots-clés Patrimoine immatériel; patois; dialecte oïlique; Jura; folklore; édition; contes; légendes; oral; graphie; bilingue; glossaire; sorcière; fôle; français régional; tradition; nostalgie; Suisse; représentations linguistiques; Intangible Heritage; patois; Oïlic dialect; Jura; folklore edition; tales; legends; orality; graphs; bilingual; glossary; witch; fôle; regional french; tradition; nostalgia; Switzerland; linguistic representations
   
Citation Reusser-Elzingre, A. (2018). Editer et transmettre un patrimoine linguistique et culturel suisse. Contes et légendes en dialecte oïlique collectés par Jules Surdez (XIX-XXèmes siècles), Doctorat, Université de Neuchâtel, Neuchâtel.
   
Type Thèse (Français)
Année 2018
Departement academique Faculté des lettres et sciences humaines, Institut des sciences du langage et de la communication, Centre de dialectologie et d'étude du français régional
Université Université de Neuchâtel (Neuchâtel)
Degré Doctorat