Login
Raconter les conférences internationales : Fernand Gigon un reporter indépendant à Genève (1954-1955)
Résumé Cette étude se propose d’analyser à la fois l’incidence des conférences internationales sur la carrière de Fernand Gigon, reporter indépendant, et les différentes formes de reportage que ces conférences exigent. La Conférence asiatique (mai 1954) met en lumière les stratégies de publication multiple et de recyclage de Fernand Gigon. Elle révèle aussi un effort de mise en récit des négociations politiques – ce qui n’exclut pas un commentaire spécialisé. La Conférence des Quatre (juillet 1955), quant à elle, permet d’envisager le travail photographique de Gigon et révèle une dépolitisation qui oriente ses reportages vers les coulisses de la Conférence des Quatre, événement autant médiatique que politique. En outre, l’omniprésence des journalistes, qui parcourt l’entier des deux conférences, favorise un discours sur soi qui propose, en creux, une éthique du journaliste.
   
Mots-clés conférence asiatique, Conférence de Genève, conférence des Quatre grands, Fernand Gigon, guerre d'Indochine, Guerre froide, journalisme, Photoreportage, reportage
   
Citation Vuilleumier, A. (2014). Raconter les conférences internationales : Fernand Gigon un reporter indépendant à Genève (1954-1955).
   
Type Working paper (Français)
Année 2014
URL http://blog.unifr.ch/clioscope/2014/06/fernand-gigon-et-l...