Login
La situation linguistique en Suisse romande au moment de la Réforme: L'exemple de Neuchâtel
Résumé Dans une perspective sociolinguistique, Carine SKUPIEN DEKENS scrute la situation linguistique en Suisse romande et plus particulièrement à Neuchâtel au temps de la Réforme. Cette période est marquée par une diglossie qui favorise les contacts et les transferts linguistiques. L’implantation du français s’y révèle être antérieure à l’arrivée des protestants et l’étude de la scripta – langue écrite mixte – montre que, au XIVe siècle, le français écrit de Suisse romande partage est fortement influencé par les usages scripturaux de l’est de la France. Par la suite, les traits régionaux y sont de moins en moins présents.
   
Mots-clés Réforme, franco-provençal, français écrit, scripta
   
Citation Skupien Dekens, C. (2014). La situation linguistique en Suisse romande au moment de la Réforme: L'exemple de Neuchâtel. In L. Petris, A. Kamber, C. Skupien Dekens, & A. Gendre (Eds.) «Des mots rayonnants, des mots de lumière». Mélanges Philippe Terrier. (pp. 263-275). Genève: Droz.
   
Type Chapitre de livre (Français)
Année 2014
Editeur Loris Petris, Alain Kamber, Carine Skupien Dekens, André Gendre
Titre du livre «Des mots rayonnants, des mots de lumière». Mélanges Philippe Terrier
Editeur commercial Droz (Genève)
Pages 263-275
Titre de la collection Recueil de travaux publiés par la Faculté des Lettres et Sciences humaines