Login
La philosophie spéculative de Charles Secrétan
Résumé Nous nous proposons dans le présent travail d’étudier la philosophie spéculative de Charles Secrétan (1815-1895), c’est-à-dire, principalement, La philosophie de la liberté. Cet ouvrage, qui
parut pour la première fois en deux tomes en 1849, est constitué par une série de leçons qui font partie d’un cours de philosophie morale, que Secrétan a donné à Lausanne en 1845. Il contient les thèses principales de la métaphysique du philosophe suisse : la liberté absolue du premier principe, la création libre d’une créature tirée de la substance divine et qui est appelé à se réaliser comme liberté, la chute de la première créature, et la restauration, qui se termine par la venue du Christ
dans le monde.
Peu de travaux ont été consacrés à La philosophie de la liberté, qui, jusqu’aujourd’hui, a été assez négligée. Toute l’oeuvre de Secrétan a d’ailleurs subi le même sort. Pour cette raison, il nous a paru important d’étudier son ouvrage principal d’une manière complète et compréhensive.
Nous nous concentrons toutefois sur la question de la liberté absolue, qui joue un rôle central dans le système de Secrétan, et qui représente, selon nous, l’idée la plus originale de ce système.
Nous analysons aussi la relation de la philosophie de Secrétan aux grands thèmes
métaphysiques de l’histoire de la philosophie, en nous penchant plus particulièrement sur le rapport entre Secrétan et le philosophe allemand Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling. Secrétan a en effet suivit les cours de Schelling à Munich en 1835-1836 et 1839, et a été considéré par la plupart de ses contemporains comme un disciple de Schelling.
Nous avons aussi trouvé important de montrer que Secrétan va continuer à s’intéresser à la métaphysique dans sa philosophie intermédiaire et son oeuvre tardive, même s’il va se tourner
essentiellement vers la morale et les études sociales.

Abstract:
In the present work, we examine the speculative philosophy of Charles Secrétan (1815-1895), mainly The Philosophy of Freedom. This work appeared for the first time in two volumes in 1849, and is composed of a series of lessons that constitute a course in moral philosophy, which
Secrétan gave in Lausanne in 1845. It contains the main theses of the Swiss philosopher’s metaphysics: the absolute freedom of the first principle, the free creation of a creature, which is drawn from the divine substance and is called to realize itself as free, the fall of the first creature, and redemption, which ends with the coming of Christ into the world.
Little work has been devoted to The Philosophy of Freedom, which until today has been fairly neglected. All of Secrétan’s work has suffered the same fate. For this reason, it seemed important to us to examine his main work completely and comprehensively. However, we focus
on the question of absolute freedom, which plays a central role in Secrétan’s system, and which represents, in our opinion, the system’s most original idea.
We also analyze the relationship of Secrétan’s to the major metaphysical themes found in the history of philosophy, with a particular focus on the relationship between Secrétan and the German philosopher Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling. Secrétan attended Schelling's
courses in Munich in 1835-1836 and 1839, and was considered by most of his contemporaries as a disciple of Schelling.
We also deemed it important to show that Secrétan’s interest in metaphysics will persist throughout his intermediate and later philosophy, despite the fact that his work will be rather
focused on themes related to morality and social issues.
   
Mots-clés Liberté; liberté absolue; Dieu; absolu; Charles Secrétan; Friedrich Schelling; philosophie suisse; philosophie de la liberté; idéalisme allemand; Freedom; absolute freedom; God; absolute; Charles Secrétan; Friedrich Schelling; Swiss philosophy; philosophy of freedom; German idealism.
   
Citation Abou Jaoudé, R. (2021). La philosophie spéculative de Charles Secrétan, Doctorat, Université de Neuchâtel et Université Saint Joseph, Neuchâtel & Beyrouth.
   
Type Thèse (Français)
Année 2021
Departement academique Faculté des lettres et sciences humaines, Institut de philosophie & Université Saint Joseph, Faculté des lettres et sciences humaines, Dpt de philosophie
Université Université de Neuchâtel et Université Saint Joseph (Neuchâtel & Beyrouth)
Degré Doctorat