Login
Appropriations et reformulations de l’Ayurveda dans le contexte Suisse. Des pratiques individuelles de santé à la professionnalisation d’une médecine
Résumé La médecine ayurvédique connaît récemment un véritable essor tant en Inde que sur la scène internationale. Elle fait désormais amplement partie du marché global des médecines « alternatives ». Que ce soit sous forme de massages, de produits cosmétiques, dans les spas ou dans des centres thérapeutiques, la médecine ayurvédique est de plus en plus populaire en Suisse. Elle séduit un nombre croissant de patient-e-s, en quête de santé ou de bien-être, qui se déplacent même jusqu’en Inde pour entreprendre des cures ayurvédiques. Il y a encore quelques années, en Suisse, l’Ayurveda occupait une place marginale dans le champ de la santé. Cependant ce pays, de par sa législation et réglementation favorables aux médecines « complémentaires » offre l’opportunité à une médecine comme l’Ayurveda de s’y professionnaliser.
Cette recherche a pour thématique générale la diffusion et l’appropriation de la médecine ayurvédique en Suisse, dans le contexte d'une mobilité des patient-e-s dans les systèmes de santé. Elle analyse les modalités de transfert du savoir et des pratiques ayurvédiques dans l’espace médical local. Participant sous cet angle à l’engouement populaire actuel pour les médecines dites « alternatives », elle traite d'un aspect relatif à l’émergence récente de la pluralité des approches thérapeutiques « complémentaires » et de leur reconnaissance institutionnelle grandissante en Suisse.


ABSTRACT

Ayurvedic medicine has recently experienced a real boom both in India and internationally. It has become an important part of the global market of alternative medicines. In Switzerland too, Ayurvedic medicine is becoming increasingly popular, be it in the form of massages, cosmetic products, in spas or in therapeutic centres. It is attracting a growing number of patients in search of health and well-being, who also travel to India to undertake Ayurvedic cures. Until a few years ago, Ayurveda played a marginal role in the Swiss healthcare system. However, with its legislation and regulations favourable to « complementary» medicines, Switzerland offers medicines like Ayurveda the opportunity to become professional.
This research addresses the diffusion and appropriation of Ayurvedic medicine in Switzerland, in the context of patient mobility in the healthcare system. It analyses the transfer of Ayurvedic knowledge and practices in the local medical space. Participating in the current popular craze for so-called « alternative» medicines, it contributes to the emergence of a plurality of « complementary» therapeutic approaches and to their growing institutional recognition in Switzerland.
   
Mots-clés Ayurveda, Anthropologie de la santé, Médecines complémentaires, Globalisation/Glocalisation, Professionnalisation, Institutionnalisation, Suisse, Inde, Transferts de connaissances, Pluralisme médical, Itinéraires thérapeutiques, Patient-e-s, Pratiques individuelles de santé, Auto-ethnographie.


Keywords : Ayurveda, Anthropology of health, Complementary and Alternative Medicine, Globalization/Glocalization, Professionalization, Institutionalization, Switzerland, India, Knowledge transfer, Medical pluralism, Therapeutic itineraries, Patients, Individual health practices, Auto-ethnography.
   
Citation Sigrist, A. (2021). Appropriations et reformulations de l’Ayurveda dans le contexte Suisse. Des pratiques individuelles de santé à la professionnalisation d’une médecine, Doctorat, Université de Neuchâtel, Neuchâtel.
   
Type Thèse (Français)
Année 2021
Departement academique Faculté des lettres et sciences humaines, Institut d'ethnologie
Université Université de Neuchâtel (Neuchâtel)
Degré Doctorat