Login
Der lange Atem der Provokation. Die Frauenbewegung in der Bundesrepublik und in Frankreich (1968–1976)
Dans la temporalité historique de l'histoire des genres dans les sociétés occidentales, les années soixante-dix représentent une césure: Pour la première fois au vingtième siècle la construction des rapports du genre est mise en cause d'une façon publique, manifeste et explicite par des mouvements sociaux de large ampleur. L'étude "'Le souffle de la provocation' Formation et mobilisation des mouvements des femmes en France et en RFA (1968-1976)" a pour objet de comparer les mouvements des femmes qui se développent simultanément des deux côtés du Rhin. Comment et sous quelles conditions naissent les mouvements et comment peut-on expliquer leur simultanéité? Est-ce que, par leurs réflexions et leurs pratiques, les mouvements des femmes apportent des modifications sociales? Quelle est l'influence des éléments socio-culturels et politiques propres aux contextes nationaux de chaque pays sur le développement des mouvements? Commençant au lendemain des événements de 1968, l'auteur retrace d'une manière comparative les processus de formation, de mobilisation et de démobilisation des deux mouvements afin de comprendre à la fois leurs convergences et les divergences.
   
Mots-clés MLF, mouvement des femmes, femmes, féminisme, mouvements sociaux, égalité de sexe
   
Citation Schulz, K. (2001). Der lange Atem der Provokation. Die Frauenbewegung in der Bundesrepublik und in Frankreich (1968–1976). Frankfurt: Campus.
   
Type Livre (Allemand)
Année 2001
Editeur commercial Campus (Frankfurt)