Login
Emplois propositionnels et énonciatifs des cadratifs à nom abstrait "en fait", "en réalité", "en vérité", "en pratique", et de leurs équivalents allemands
Abstract La recherche effectuée ces dernières années notamment à l’Université de Neuchâtel a eu comme objectif la description critique de l’usage de marqueurs français appartenant à la catégorie large des formes modales qui sont formés sur une préposition de localisation (en, dans) et un nom abstrait (réalité, fait, vérité, pratique). Les marqueurs qui en découlent ainsi sont au nombre de sept : en réalité, en fait, en vérité, en pratique, dans la réalité, dans les faits et dans la pratique. Ils se caractérisent par leur potentiel cadratif leur permettant de contribuer à l’organisation du discours de différentes manières dans leurs emplois en tant que cadratifs et connecteurs, qui sont étudiés en prenant en considération leurs fonctionnements au niveau sémantique ainsi qu’au niveau discursif.
L’étude de ces marqueurs s’effectue en prenant appui sur différentes analyses contextuelles sur corpus. Les tendances quantitatives révélées sont interprétées et mises en perspective par un cadre théorique novateur conçu pour la représentation des sens modaux variés comme des cas de polyvalence et non de polysémie. Une extension de l’étude à l’allemand permet en fin de travail d’appliquer ce cadre théorique à une langue non romane et de comparer les marqueurs ainsi que leurs fonctions discursives dans deux langues différentes.

Abstract:
The aim of this research carried out in the last few years at the University of Neuchâtel is to critically describe the use of markers in French that belong to the broad category of modal forms, which are formed using a preposition of localization (en, dans) and an abstract noun (réalité, fait, vérité, pratique). Seven markers are studied: en réalité, en fait, en vérité, en pratique, dans la réalité, dans les faits and dans la pratique. They can be characterized by their framing potential that allows them to contribute to the organization of discourse in several ways in their uses as framing adverbials and connectors, which are studied taking into consideration their functioning at the semantic level as well as at the discursive level. The study of these markers is based on contextual analyses performed on several corpora. The quantitative trends revealed are then interpreted and put into perspective by an innovative theoretical framework designed for the representation of various modal meanings as cases of polyfunctionality rather than polysemy. Finally, an extension of the study to German allows to apply this theoretical framework to a non-Romanic language and to compare markers and their discursive functions in two different languages.
   
Keywords modalité; grammaticalisation; marqueur cadratif; connecteur; structuration du discours; cohésion; argumentation; corpus; français; allemand; analyse contextuelle; cooccurrence; modality; grammaticalization; framing adverbial; connector; discourse structure; cohesion; argumentation; corpus; French; German; contextual analysis; co-occurrence
   
Citation Wandel, D. (2020). Emplois propositionnels et énonciatifs des cadratifs à nom abstrait "en fait", "en réalité", "en vérité", "en pratique", et de leurs équivalents allemands. Doctorat, Université de Neuchâtel, Neuchâtel.
   
Type Thesis (French)
Year 2020
Academic department Institut des sciences du langage et de la communication
University Université de Neuchâtel (Neuchâtel)
Degree Doctorat