Login
Travailleurs frontaliers en Suisse: Le hiatus persistant entre recherche et opinion publique

Giovanni Ferro Luzzi, Vincent Fromentin & Sylvain Weber

Résumé Les travailleurs frontaliers constituent une part importante de la force de travail en Suisse. Dans certains cantons, leur proportion dépasse 25 % de la population active. Une telle présence fait évidemment naître des ressentiments, et les frontaliers sont souvent considérés comme une menace pour les travailleurs résidents. Selon l’opinion publique, les travailleurs frontaliers seraient ainsi responsables de graves problèmes, tels que chômage et pression sur les salaires. Toutefois, la littérature scientifique contredit ces observations. De manière générale, les analyses statistiques ne font ressortir que des effets d’ampleur modeste, voire inexistants. Il faut toutefois relever que les effets moyens masquent des effets différenciés suivant le niveau de qualification, et certains travailleurs sont négativement impactés. Il est donc possible que quelques cas emblématiques et médiatisés puissent forger l’opinion publique, sans qu’ils ne constituent en réalité une norme.
   
Mots-clés Travail frontalier, chômage, salaires, Suisse.
   
Citation Ferro Luzzi, G., Fromentin, V., & Weber, S. (2020). Travailleurs frontaliers en Suisse: Le hiatus persistant entre recherche et opinion publique. Annales des Mines - Réalités industrielles, août 2020(3), 88-92.
   
Type Article de périodique (Français)
Date de publication 8-2020
Nom du périodique Annales des Mines - Réalités industrielles
Volume août 2020
Numéro 3
Pages 88-92
URL https://www.cairn.info/revue-realites-industrielles-2020-...