Login
Étymologie et lexicographie historique du francoprovençal
Responsable du projet Andres Kristol
   
Collaborateur Laure Grüner
Elisabeth Berchtold
   
Résumé La langue vernaculaire de la plus grande partie de la Suisse romande, le francoprovençal, doit être mieux connue dans son histoire, en particulier pour ce qui touche à ses rapports avec les langues voisines.

La plus grande partie de la Suisse romande a parlé autrefois une langue que les linguistes nomment francoprovençal ; les parlers qui lui sont rattachés ont été répandus aussi dans la partie contiguë de la France (jusqu’à Lyon) et dans le Val d’Aoste. En Suisse, ils ont été presque entièrement recouverts par le français et sont en voie de disparition. Le risque de la perte de ce patrimoine linguistique a été bien vu à la fin du 19e siècle, et on a pratiqué, sous la forme d’enquêtes linguistiques, des enregistrements d’une grande partie de la richesse de ces parlers. Cependant, la profondeur historique de cette langue n’a pas bénéficié d’une attention suffisante, et le projet en cours permet des progrès dans deux directions, liées entre elles : une meilleure connaissance de la langue ancienne (médiévale en particulier) ; une meilleure prise en compte du francoprovençal dans l’étymologie des langues parlées sur le territoire de l’ancienne Gaule (transalpine). Indirectement, ce progrès de nos connaissances permettra de mieux comprendre la place de nos régions dans les rapports de force entre les variétés linguistiques, tout au long de leur histoire, et de comprendre comment s’est formé un espace linguistique très original au sein de l’ensemble des langues qui descendent du latin.

Le projet est réalisé dans le cadre d’un accord de formation des doctorants par deux institutions lexicographiques, le Glossaire des patois de la Suisse romande (GPSR), financé par l’Académie suisse des sciences humaines et les cantons romands, à Neuchâtel, et le Französisches Etymologisches Wörterbuch (FEW), financé principalement par le Centre national (français) de la recherche scientifique, à Nancy. Les doctorants sont intégrés à la rédaction du FEW ; ils bénéficient des compétences de ce dictionnaire et de l’expérience du laboratoire ATILF du CNRS, spécialisé en lexicologie, pour la réalisation de leur projet.
   
Mots-clés Romance linguistics, historical linguistics, lexicography, etymology, francoprovençal
   
Type de projet Recherche fondamentale
Domaine de recherche Langues romanes
Source de financement FNS - Encouragement de projets (spécial)
Etat Terminé
Début de projet 1-11-2014
Fin du projet 31-12-2015
Budget alloué 124'498.00
Contact Andres Kristol