Login
Understanding the relations between psychosis and urban milieux: an experience-based approach
Responsable du projet Ola Söderström
Philippe Conus
   
Collaborateur Lilith Abrahamyan Empson
Philipp Baumann
Jim Van Os
Chris Philo
Hester Parr
   
Résumé La communauté scientifique s’accorde sur un constat : les causes des troubles psychotiques sont multifactorielles et résultent de l’interaction entre des facteurs de vulnérabilité génétique, des facteurs psychologiques et des facteurs environnementaux. Depuis la fin des années 1930, on a relevé une incidence plus importante des troubles psychotiques dans les villes. Plus récemment, la recherche a montré que ce phénomène n’était pas lié simplement à une présence proportionnellement plus importante de personnes à risque dans les milieux urbains, mais que ces derniers jouaient un rôle intrinsèque dans le déclenchement de la maladie. On ignore cependant en grande partie les mécanismes qui sont à l’œuvre dans ce lien entre ville et psychose. L’hypothèse générale de cette recherche est qu’une analyse de la biographie et de l’expérience des espaces urbains de jeunes patients pourrait permettre de révéler des éléments importants et de générer de nouvelles hypothèses pour avancer la compréhension du rapport entre milieux urbains et émergence de la psychose. Le but de cette recherche sera de répondre à la question suivante : Comment, où et quand se développe une sensation de stress – ou à l’inverse de protection – dans l’expérience urbaine des jeunes patients ? Les personnes avec qui s’effectuera cette recherche sont de jeunes patients faisant partie d’un programme de recherche et de soin du département de psychiatrie de Lausanne qui s’intéresse aux premières phases de développement des troubles psychotiques. L’interdisciplinarité entre géographie humaine et psychiatrie permet de changer la perspective adoptée jusqu’ici sur cette question et vise ainsi à mieux comprendre les causes environnementales de la psychose. En matière d’impact, cette recherche vise à offrir de nouvelles orientations pour le soin des patients et pour l’aménagement urbain, notamment en matière d’implantation et d’organisation des milieux hospitaliers spécialisés dans la santé mentale.
   
Mots-clés Mixed methods; Biography; Psychiatry; Psychosis; Urban milieu; Human geography
   
Type de projet Recherche fondamentale
Domaine de recherche Géographie urbaine
Source de financement FNS - Projet interdisciplinaire
Etat Terminé
Début de projet 1-10-2014
Fin du projet 30-9-2017
Budget alloué 407'222.00
Contact Ola Söderström