Login
L’Observatoire cantonal de Neuchâtel (1858-1948):Certifier la qualité, réglementer le marché, diffuser les techniques
Responsable du projet Gianenrico Bernasconi
   
Collaborateur Romain Jeanneret
Julien Gressot
   
Résumé Le présent projet de recherche s’inscrit dans le cadre du projet intitulé « L’Observatoire cantonal de Neuchâtel (1858-1948) : culture de la précision, économie de la qualité et marchandisation de l’heure », financé par le Fonds national suisse de la recherche scientifique.
Il aborde l’Observatoire cantonal de Neuchâtel en tant qu’instrument d’une économie de la qualité mise en place par l’État de Neuchâtel en faveur de l’industrie horlogère cantonale puis nationale. Son rôle d’institution régulatoire se concrétise par la certification des chronomètres à travers l’octroi de bulletins de marche et l’organisation de concours officiels ainsi que par la promotion de l’innovation, le soutien à la recherche et à la transformation des systèmes de production. L’institution s’inscrit dans une politique économique mise en place par l’État de Neuchâtel à partir de la seconde moitié du XIXe siècle . Le cadre chronologique de cette recherche va des premières initiatives en faveur de la création de l’Observatoire en 1855 jusqu’en 1948, date de la transformation du service chronométrique en service fédéral.
   
Mots-clés Histoire des sciences; Histoire neuchâteloise; Histoire économique; Histoire industrielle
   
Type de projet Recherche fondamentale
Domaine de recherche Histoire
Source de financement FNS
Etat En cours
Début de projet 1-7-2018
Fin du projet 30-6-2022
Contact Amandine Cabrio