Login
Analysing children's implicit argumentation: Reconstruction of procedural and material premises
Responsable du projet Anne Nelly Perret Clermont
   
Collaborateur Josephine Convertini
Rebecca Schär
   
Partenaire Sara Greco
Andrea Rocci
   
Directeur de la thèse Anne Nelly Perret Clermont,
Antonio Iannaccone
   
Résumé La richesse de l'argumentation de l'enfant est souvent sous-estimée faute d'une prise en compte de ses prémisses implicites.
Nous voulons tenter de dépasser une vision centrée sur les "déficits" des élèves pour découvrir, sous un jour nouveau, la complexité de leurs raisonnements et donc leurs potentialités. Pour ce faire, nous collecterons deux corpus d'argumentations spontanées: 1) dans des situations de vie quotidienne; et 2) autour de tâches techniques proposées dans un cadre plus formel.

L'école cherche à développer les compétences de raisonnement des enfants, notamment via des exercices d'argumentation. Or, ceux-ci sont difficiles à mettre en place probablement parce que notre compréhension de la pensée de l'enfant ne donne pas suffisamment à voir sa complexité.
Notre recherche consistera à récolter des argumentations spontanées d'enfants âgés de 2 à 6 ans, dans différents contextes, puis à les analyser, sous deux angles: 1) dans une perspective pragma-dialectique, en tant qu'éléments d'une interaction argumentative ou "discussion critique" (van Eemeren & Grootendorst 2004); et 2) à l'aide de l' Argumentum Model of Topics développé par Rigotti & Greco Morasso (2009, 2010) afin de faire apparaître d'une part la nature de leurs procédures inférentielles et, d'autre part, les réalités que les enfants considèrent être des allant-de-soi et qu'ils ne rendent donc pas explicites.
Ceci devrait permettre d'entrer dans une zone, peu explorée jusqu'à présent, celle des implicites expérientiels et culturels des enfants qu'ils mobilisent lorsqu'ils raisonnent.

Notre but est de contribuer à mieux comprendre pourquoi apprendre à argumenter dans le contexte formel de l'école semble si difficile (Muller Mirza & Perret-Clermont, 2009) alors que tous les parents savent combien les enfants sont prompts à argumenter dans la vie quotidienne. Nous espérons que nos données permettront de clarifier certains problèmes de communication en classe dus à une méconnaissance des prémisses implicites des élèves. Nous souhaitons aussi contribuer aux débats en cours dans la théorie de l'argumentation qui a relativement peu examiné la situation spécifique des enfants.
   
Mots-clés argumentation, enfant, développement, raisonnement, implicite, Argumentum Model of Topics, child development
   
Page internet http://p3.snf.ch/project-156690
   
Type de projet Recherche fondamentale
Domaine de recherche psychologie, linguistique, théories de l'argumentation, sciences de l'éducation
Source de financement FNS 100019-156690/1
Etat Terminé
Début de projet 1-1-2015
Fin du projet 28-2-2019
Budget alloué CHF 449'425.00
Autre information collaboration inter-universitaire avec l'Università della Svizzera Italiana: prof. Sara Greco et Andrea Rocci
Contact Anne-Nelly Perret-Clermont