Login
Informalité économique et rapport aux règles: sociologie des pratiques économiques non déclarées et leurs répressions étatiques
Responsable du projet François Hainard
   
Collaborateur Jérôme Heim
   
Résumé Alors que la Suisse s'est dotée d'une nouvelle loi contre le travail au noir, cette recherche vise à analyser les rationalités des acteurs d'activités économiques illégales à partir de la question suivante : Quels sont les rapports que les personnes pratiquant des activités économiques non déclarées entretiennent avec les règles formelles établies par l'Etat ? De cette interrogation découlent des questions concernant le recours aux normes informelles (réciprocité, confiance, etc.) dans l'organisation des pratiques, les formes de justifications des acteurs quant au bien-fondé de leurs pratiques et, enfin, les appuis normatifs sur lesquels se fondent les mesures de lutte contre le travail non déclaré. Par l'étude du rapport aux règles dans les pratiques économiques non déclarées, cette thèse a pour objectif de comprendre dans quelle mesure la connaissance, l'utilisation et le détournement des règles formelles, mais aussi le recours à des normes informelles, sont constitutives des pratiques économiques non déclarées. Par ce biais, ce travail cherche par conséquent à apporter une contribution à l'analyse de l'informalité dans les activités économiques, opérant ainsi une critique de la notion d'économie informelle fonctionnant généralement comme forme de catégorisation d'activités et d'acteurs. Enfin, cette recherche tente de mieux comprendre le rapport qu'entretiennent les acteurs de telles pratiques avec l'autorité étatique à une époque où le monde du travail n'offre plus autant que par le passé les moyens à la majorité des individus de garantir leur intégration sociale. Le matériau principal d'investigation de cette thèse est constitué par les entretiens réalisés auprès de personnes ayant recours à des activités économiques non déclarées. Parallèlement à cette investigation, une analyse d'un corpus de textes étatiques, juridiques, scientifiques et médiatiques sur le travail non déclaré est réalisée.
   
Mots-clés travail au noir, intégration / exclusion économique, économie informelle, rapport aux règles, Informal work, informal economy, social policies
   
Type de projet Recherche fondamentale
Domaine de recherche Sociologie
Source de financement FNS - Encouragement de projets (Div. I-III)
Etat Terminé
Début de projet 1-6-2011
Fin du projet 30-11-2012
Budget alloué 77'382.00
Contact François Hainard