Login
projet financé par le CNCS (Conseil national de la recherche scientifique de Roumanie). Le titre exact du projet est « Le genre journalistique comme pratique discursive et culturelle. Typologie et dynamique des genres de la presse écrite d’information roumaine et française »
Responsable du projet Ligia Stela Florea
Elena Siminiciuc
   
Collaborateur Iulia Mateiu
Andra Catarig
A. Chereches
A. Mogos
   
Résumé "À partir d’une synthèse des plus importants travaux dans ce domaine, nous avons commencé par reconsidérer le concept de genre journalistique dans le cadre d’une théorie des genres de discours: la poétique générale. Vu que la définition du genre est indissociable de son incidence sur la textualité (cf. Rastier 2001), nous avons défini le genre journalistique comme configuration pragmatico-discursive et
textuelle-énonciative.
Dans un deuxième temps, nous avons établi un set de critères préliminaires servant à classer et à décrire les catégories génériques. Pour éviter les risques d’une catégorisation préétablie, il était nécessaire de vérifier ces critères et de les valider par une sérieuse analyse de corpus. Nous avons procédé à l’analyse synchronique de six quotidiens nationaux (trois roumains et trois français)3, afin de déterminer: la palette des genres utilisés par ces quotidiens, la place qu’ils y occupent, les différences liées à la fréquence (le portrait dans „Libération”) ou à l’absence de certains genres (l’enquête dans „Le Figaro”) et le mode de réalisation de certains genres: éditorial, reportage, interview, portrait, compte rendu de paroles et feature.
Ces données nous ont servi ultérieurement à définir le profil individuel de chacun des six quotidiens.
1 «Les genres journalistiques qui font une large place au commentaire (chroniques d’opinion,
d’humeur et thématiques, etc.) sont en nette progression; la nouvelle, genre par excellence du journalisme d’information, incorpore de plus en plus de jugements et de commentaires. Le métissage
entre le discours de presse et les autres formes du discours médiatique est toléré, voire encouragé: la fiction se mêle à la réalité; l’anecdote acquiert le statut d’événement; l’information se fait divertissante
et adopte volontiers le ton de l’humour ou encore celui, familier, de la conversation; l’effusion et l’émotion tiennent lieu d’explication; le ton et le style du discours promotionnel imprègnent le discours de presse» (Brin, Charron, Bonville 2004, p. 4).
2 Cette recherche a été menée par une équipe de l’Université Babeş-Bolyai au cadre du projet PN II Idées exploratoires, financé par le CNCS (Conseil national de la recherche scientifique). Le titre exact du projet est «Le genre journalistique comme pratique discursive et culturelle. Typologie et dynamique des genres de la presse écrite d’information roumaine et française».
3 Le corpus réunit environ six cents éditions des quotidiens nationaux „România liberă”, „Ziua”, „Cotidianul” et „Le Monde”, „Le Figaro”, „Libération”, parues entre 2009 et 2011. NOUVEAUX REGARDS SUR LES GENRES DE LA PRESSE ÉCRITE 133
Comme l’objectif final était l’étude des genres dans l’espace interdiscursif interne et interculturel, on s’est appliqués à surprendre les variations typologiques et stylistiques qui se font jour d’un quotidien à l’autre ainsi que les variations d’ordre culturel d’un corpus national à l’autre. La comparaison de ces deux corpus, sur le segment de la presse généraliste se proposait de mettre en évidence des
aspects liés à la créativité, à l’originalité et au spécifique culturel de chaque corpus de presse nationale". (résumé par L.-S. Florea, 2012, http://www.dacoromania.inst-puscariu.ro/articole/17_XVII_(20 12_nr.2)%20[Pages%20131%20-%20141].pdf)
   
Mots-clés presse écrite, roumain, français, genres journalistiques, typologie
   
Type de projet Recherche appliquée
Domaine de recherche Analyse du discours
Source de financement projet financé par le CNCS (Conseil national de la recherche scientifique de Roumanie).
Etat Terminé
Début de projet 1-1-2009
Fin du projet 1-1-2012
Contact Elena Siminiciuc